-- -- -- / -- -- --
Nationale

Mise en service d’une section de l’autoroute de 10 km

Mise en service d’une section de l’autoroute de 10 km

Le tronçon de la pénétrante autoroutière de 10 km situé entre Taharcht, Akbou et Seddouk a été mis en service hier par le ministre des Travaux publics et des Transports, Abdelghani Zaâlane.

Ainsi, les usagers de la RN 26 n’auront plus à traverser la ville d’Ouzellaguene ou Ighzer Amokrane. Ce tronçon intervient après l’ouverture du tronçon El-Adjiba et Akbou sur 42 km il y a plusieurs mois.

Le ministre a demandé aux différents intervenants (responsables du secteur, autorités et responsables des entreprises en charge du projet d’accélérer le rythme des travaux afin d’ouvrir la section Takarietz-El-Kseur sur 15 km vers la fin du premier trimestre 2018. « Nous allons essayer d’ouvrir rapidement d’autres sections. Un plan a été mis en œuvre pour relier Béjaïa à l’autoroute Est-Ouest.

La livraison de cette section de 10 km avait été, rappelons-le, annoncée dans un premier temps pour le mois de juillet dernier, mais pour des raisons techniques et en raison de opposition des propriétaires terriens, elle a été reportée.
Inscrite en 2008, aujourd’hui la moitié du projet qui a été lancé il y a trois années a été livré, mais le tronçon d’Ouzellaguène-Sidi Aïch-Amizour est toujours en travaux.

Il est considéré comme le plus difficile vu le nombre de viaducs et de tunnels à réaliser et du fait aussi de la nature géologique du sol. Notons que Abdelghani Zaâlane a visité, dans la matinée, le projet d’élargissement et de modernisation de la route des Gorges de Kherrata, confié au consortium d’entreprises (Ouzgün, Cosider et ETRHB), qui prévoient d’achever entièrement les travaux d’une portion de route longue de 1 600 mètres (englobant le nouveau tunnel achevé) avant la fin de l’année. Ce projet coûtera 900 milliards de centimes.

Il avait été lancé en 2015 et son achèvement est prévu en 2019. Le ministre a demandé aux intervenants de se réunir jeudi afin de trouver des solutions à certaines contraintes qui lui ont été exposées et lui en rendre compte. Il a exhorté les entreprises d’accélérer le rythme des travaux et de respecter le délai de réalisation. Il a aussi proposé l’ouverture section par section. Abdelghani Zaâlane a inspecté aussi l’échangeur des Quatre-chemins à Béjaïa.

Confié en 2010 à l’ENGOA, les travaux de réalisation de ce projet avancent laborieusement. Les autorités de la wilaya espèrent livrer ce projet en 2018. Au port de Béjaïa, le ministre a visité la gare maritime et le parking à étages. Il a visité aussi le port pétrolier. Il a inspecté les travaux de réhabilitation et la mise à niveau des infrastructures de base de cette structure notamment les travaux de confortement (Poste P1) et les travaux rénovation : (Poste P2, P3).

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email