-- -- -- / -- -- --
Nationale

Ministère du Commerce : 400 000 infractions constatées en 2017

Ministère du Commerce : 400 000 infractions constatées en 2017

« Pas moins de 1 530 000 opérations de contrôle ont été effectuées, débouchant sur 400 000 infractions commerciales et la fermeture de 12 000 locaux commerciaux au niveau national durant 11 mois de l’année en cours », a affirmé le directeur général du contrôle économique et de la répression des fraudes au ministère du Commerce, Abderrahmane Benhazil.

Ce dernier a confirmé hier, lors de son passage sur les ondes de la Chaîne I de la radio nationale, la fermeture de plus de 12 000 locaux commerciaux à l’échelle nationale en 2017, dont la plupart sont des magasins de restauration rapide où l’absence d’hygiène constitue un danger pour le consommateur, et aussi de quelques magasins activant sans registre de commerce.

Selon lui, le nombre de commerçants inscrits au registre du
commerce a augmenté à plus d’un million et 900 000 contre 700 000 à la fin des années 1990. Pour ce qui est du chiffre d’affaires, l’invité de la radio algérienne a fait savoir qu’il s’élève à 94 milliards de DA, soit une augmentation de 70% par rapport à l’année passée.

Quant aux laboratoires de contrôle de la qualité, il en existe actuellement 25, des laboratoires d’essais et d’analyses de la qualité qui sont opérationnels sur tout le territoire national.

Le nombre de ces laboratoires qui sont, selon lui, dotés d’équipements des plus modernes, est suffisant. Il affirme dans ce cadre qu’il y a un travail qui se fait pour mettre ces structures au même niveau technique pour avoir les mêmes résultats.

Retrait de trois marques de lait pour bébé

L’affaire du lait pour bébé contaminé en France n’a pas laissé notre gouvernement indifférent. Le ministère du Commerce a en effet réagi aux informations rapportées par certains médias internationaux, particulièrement français, faisant état de la contamination par la salmonelle des laits infantiles de marque Picot SL, Milumel Bio et Pepti Junior, fabriqués par le Groupe Lactalis.

M. Benhazil affirme que le ministère du Commerce a, par précaution, donné des instructions pour surseoir à l’importation des trois marques de lait pour bébé en question.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email