-- -- -- / -- -- --
Nationale

Météorologie Carte de vigilance : le nouveau système d’alerte

Météorologie  Carte de vigilance : le nouveau système d’alerte

L’Office national de météorologie (ONM) a adopté un nouveau système d’alerte et de vigilance météorologique qui est la carte de vigilance, afin de donner des alertes précoces. L’ONM dont le rôle est uniquement de donner l’information et l’alerte en envoyant aux institutions concernées les bulletins météorologiques spéciaux (BMS) affirme que la prévention contre les inondations n’est aucunement la mission de l’office.

Cette carte de vigilance remplacera donc graduellement les bulletins météorologiques spéciaux comme cela se fait partout dans le monde. La diffusion de cette carte se fait sur le site web de l’ONM (www.meteo.dz), à partir de 6 h du matin et actualisée à 17 h. Toute personne peut ainsi consulter la carte sur le site web de Météo Algérie qui est également disponible en application mobile. La carte obéit à la règle du code couleur le vert signifie qu’il n’y a pas de vigilance particulière, le jaune est synonyme d’un premier niveau d’avertissement, la couleur orange annonce un phénomène dangereux, ce qui nécessite la mobilisation d’acteurs publics, le rouge avertit sur un phénomène très dangereux et exceptionnel. Cependant, ce système n’est pas aussi nouveau que ça.

Car selon les explications du directeur général de Météo Algérie, Ibrahim Iheddadene, en marge de la célébration de la Journée arabe de la météorologie organisée au siège de l’ONM, ce système étudié et confectionné selon les normes internationales, a été mis en exploitation le 23 mars 2017. « Ce nouveau produit remplacera graduellement les BMS, le temps que les gens s’acclimatent avec cette nouvelle technique », a-t-il affirmé. Il a en outre insisté sur le fait que la mission de l’ONM n’est autre que « de donner l’information et l’alerte et de les envoyer aux institutions concernées ». La Protection civile, la Gendarmerie nationale, le ministère de l’Intérieur sont notamment les premiers destinataires des BMS, afin de prendre les mesures nécessaires visant la protection des personnes et des biens. Pour ce qui est des inondations survenues jeudi dernier dans plusieurs wilayas du pays, occasionnées par les fortes pluies, ce responsable a affirmé que le BMS a été diffusé à 13h30, alors que la carte de vigilance affichait la couleur orange sur les régions concernées. Cependant, M. Iheddadene a souligné l’impossibilité de prévoir les phénomènes météorologiques, notamment en ces périodes de transitions d’autant qu’il s’agit de situations orageuses.

Néanmoins, il est prévu plus de précipitations en ce mois d’octobre, comparativement à la moyenne mensuelle, compte tenu des prévisions saisonnières. Elles toucheront principalement les régions de l’est du pays, d’où l’importance de la sensibilisation et de la mobilisation de tous les moyens pour éviter les dégâts. Par ailleurs, le DG de l’ONM est revenu sur les fortes chaleurs enregistrées les mois passés. « Des températures extrêmes ont été enregistrées dans plusieurs wilayas du pays à l’instar de Adrar (50°), Mostaganem (45,9°) », a-t-il précisé, niant la « limitation » de la température par ses services dans les régions du sud du pays. Ayant pour thème « Météorologie, protection des personnes et des biens », la Journée arabe de la météorologie est célébrée pour la première fois en Algérie, une occasion de lancer un appel aux citoyens d’intégrer l’information météorologique dans leur vie quotidienne.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email