-- -- -- / -- -- --
Nationale

Mesures exceptionnelles de la CNAS : Le délai expire aujourd’hui

Mesures exceptionnelles de la CNAS : Le délai expire aujourd’hui

Le délai accordé aux employeurs pour régulariser leur situation vis-à-vis de la sécurité sociale expirera le jeudi 31 mars, a rappelé la Caisse nationale des assurances sociales (CNAS), appelant les employeurs à profiter de ces mesures exceptionnelles contenues dans la loi de Finances complémentaire 2015.

Les employeurs n’ayant pas régularisé leurs situations envers la sécurité sociale sont appelés à se rapprocher des services de la CNAS, avant le jeudi 31 mars, a indiqué la Caisse dans un dernier appel aux employeurs.

« La CNAS lance son dernier appel aux employeurs n’ayant pas régularisé leurs situations envers la sécurité sociale à se rapprocher de ses services, avant le 31 mars de l’année 2016, afin de bénéficier des facilitations et avantages prévus par la loi de Finances complémentaire pour l’année 2015, relatifs aux exonérations des pénalités de retard, après le règlement des cotisations principales ou des échéanciers de paiement « , a précisé la même source. Ces mesures exceptionnelles ont pour objectif, notamment, l’allégement des dettes des employeurs en matière de cotisation, et la régularisation de la situation des salariés non déclarés. 

Elles visent, notamment, le recouvrement des cotisations principales, en accordant à ces assujettis à la sécurité sociale (employeurs et non-salariés) des échéanciers de paiement des cotisations antérieures. Cette opportunité permet aux employeurs concernés de bénéficier de l’exonération totale des majorations et pénalités de retard.

S’agissant des personnes activant dans l’informel et sans couverture sociale, la mesure de la LFC 2015 porte sur la possibilité de s’affilier volontairement auprès du régime des salariés afin de bénéficier des prestations en nature de l’assurance maladie et maternité, contre le versement d’une cotisation mensuelle fixée à 12% du Salaire National Minimum Garanti (SNMG) soit 2 160 DA/mois.

Cette disposition qui est applicable pour une période transitoire de trois années au maximum accordées aux affiliés volontaires pour leur permettre de formaliser leur situation professionnelle (Art.60 de la LFC 2015), n’est pas concernée par le délai du 31 mars.

Pour sensibiliser les employeurs concernés sur l’opportunité qui leur est offerte de se conformer à la loi, des campagnes d’information et de vulgarisation ont été programmées (portes ouvertes, journées, séminaires….) par les différents acteurs de la sécurité sociale, aux niveaux local et national. Ces bénéficiaires de l’affiliation volontaire à la CNAS seront prioritaires pour les dispositifs de l’emploi dès l’année 2016. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email