-- -- -- / -- -- --
Nationale

Messahel sollicité par les représentants des puissants

Messahel sollicité  par les représentants des puissants

Le ministre des Affaires maghrébines, de l’Union africaine et de la Ligue des Etats arabes, Abdelkader Messahel, s’est entretenu hier à la mer Morte (Jordanie) avec le vice-ministre russe des Affaires étrangères et envoyé spécial du président russe pour le Proche-Orient et l’Afrique, Mikhaïl Bogdanov, et le représentant spécial du président américain Donald Trump chargé des négociations internationales, Jason Greenblatt. 

Les entretiens qui se sont déroulés en marge des réunions préparatoires du 28e Sommet arabe prévu aujourd’hui en Jordanie ont porté sur les derniers développements survenus dans la région, notamment en Syrie, en Libye et dans la région du Sahel.

Lors de sa rencontre avec Bogdanov, les deux diplomates ont mis l’accent sur « l’impératif de renforcer les efforts en vue d’un règlement politique favorable à la mise en œuvre de l’accord politique libyen, à même de consolider les institutions de l’Etat libyen et de relever les défis auxquels le peuple libyen est confronté ». 

MM. Messahel et Bogdanov ont évoqué également la question du Sahara occidental et la lutte antiterroriste ainsi que les développements de la crise syrienne, tout en exprimant à l’occasion leur « satisfaction de l’entame des pourparlers d’Astana et de Genève », mettant l’accent sur « la solution politique pacifique et consensuelle en Syrie conformément à la Déclaration de Genève I ».

Au niveau bilatéral, les deux parties ont salué « les relations privilégiées » qu’entretiennent les deux pays, tout en affirmant « leur souci commun de poursuivre le dialogue stratégique bilatéral sur nombre de questions de l’heure, en faveur du rétablissement de la sécurité et de la stabilité dans la région ».

Pour sa part, M. Bogdanov a qualifié les relations algéro-russes de « privilégiées » et de « stratégiques ». Lors de son entretien avec M. Greenblatt, les deux responsables ont évoqué « le processus de paix au Proche-Orient et les efforts consentis pour le règlement du conflit israélo-palestinien ». 

M. Greenblatt a rappelé « la volonté de la nouvelle Administration américaine d’œuvrer sans relâche pour trouver une solution viable à ce conflit ». De son côté, M. Messahel a souligné « la nécessité de respecter les droits de tous les peuples de la région dans le cadre de la légalité internationale ». Il a rappelé, par ailleurs, l’expérience de l’Algérie en matière de lutte antiterroriste et contre l’extrémisme violent, réaffirmant la position de l’Algérie vis-à-vis de la situation en Syrie et en Libye.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email