-- -- -- / -- -- --
Nationale

Merkel tient à sa visite en Algérie «le plus tôt possible»

Merkel tient à sa visite en Algérie «le plus tôt possible»

La chancelière allemande Angela Merkel tient avant tout à honorer sa visite officielle en Algérie le plus tôt possible, et l’a fait savoir hier matin au Premier ministre Abdemalek Sellal lors d’un entretien téléphonique. De même qu’elle s’est renseignée sur l’état de santé du président Bouteflika, atteint d’une bronchite aiguë à l’origine du report de sa visite dans notre pays.

Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a eu mardi matin un entretien téléphonique avec la chancelière de la République d’Allemagne, Angela Merkel, axé sur le développement de la coopération bilatérale et la situation dans la sous-région, indique un communiqué des services du Premier ministre.

La chancelière, rassurée sur l’évolution de l’état de santé du président de la République, a réitéré son entière disponibilité à se rendre en Algérie « le plus tôt possible », précise-t-on de même source.

Tout en remerciant le président Abdelaziz Bouteflika pour son invitation, elle a fait part de sa « satisfaction » quant au développement des relations bilatérales et a souhaité les voir consolidées davantage dans le domaine économique, entre autres,ajoute le communiqué.

L’entretien a porté aussi sur la coopération en matière de lutte contre le terrorisme et la migration illégale. Il a été convenu, à cet égard, de « renforcer l’ensemble des moyens et des capacités pour juguler ces deux phénomènes dans le cadre des conventions qui lient les deux pays ».

De son côté, le ministre des Affaires maghrébines, de l’Union africaine et de la Ligue des Etats arabes, Abdelkader Messahel, a eu hier une communication téléphonique axée notamment sur la situation sécuritaire dans la région du Sahel et la lutte contre le terrorisme avec Christoph Heusgen, conseiller d’Angela Merkel pour la politique extérieure, la sécurité et le développement.

Lors de cette communication, il a été procédé à un large échange de vues sur la situation sécuritaire dans la région du Sahel, notamment les crises au Mali et en Libye ainsi que les efforts entrepris par l’Algérie en faveur de leur règlement politique, la migration, la lutte contre le terrorisme ainsi que l’extrémisme violent, indique un communiqué du ministère des Affaires étrangères.

La communication a, enfin, porté sur la volonté partagée par les deux pays de redynamiser le mécanisme bilatéral de dialogue stratégique sur les questions politiques et sécuritaires, dont la prochaine 6e session mixte devrait se tenir prochainement à Alger, ajoute la même source. La coopération économique, qui a connu un bond en avant ces dernières années, n’a pas été en reste.

Une importante délégation d’hommes d’affaires allemands (60 opérateurs économiques, dont les patrons de Volkswagen et Linde Gas) conduite par le vice-ministre de l’Economie et de l’Energie, Uwe Karl Beckmeyer, a participé hier aux travaux de la commission mixte algéro-allemande et du forum seront coprésidés par le ministre de l’Industrie, Abdeslam Bouchouareb et le vice-ministre allemand Uwe Karl Beckmeyer à l’hôtel Aurassi. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email