-- -- -- / -- -- --
Nationale

Meeting d’Azzedine Mihoubi à Médéa

Meeting d’Azzedine Mihoubi à Médéa

Azzedine Mihoubi était ce mardi, troisième jour de campagne, dans la wilaya de Médéa où il a animé un meeting à Béni-Slimane (60 km à l’est du chef-lieu de wilaya) et donné certains axes de son programme, notamment la promotion du secteur de l’agriculture.

Le meeting du candidat à la magistrature suprême n’a pas drainé beaucoup de monde, mais l’événement n’est pas passé inaperçu compte tenu de la présence des services de sécurité déployés autour de la salle des conférences.

Dans son intervention devant un auditoire composé de militants de son parti et d’agriculteurs, l’orateur a surtout mis l’accent sur le développement de la zone de Béni-Slimane qui, dira-t-il, est destinée à devenir un pôle agricole et céréalier, comme cela a été souhaité par feu Houari Boumediène lors de son passage dans la région, et qui a procédé à la pose de la première pierre du barrage qui irrigue le nouveau périmètre agricole.

Dans un rapide intermède, Mihoubi, dont le discours a été ponctué par des arrêts causés par de stridents parasitages, a justifié l’organisation de l’élection présidentielle par l’argument selon lequel « c’est le seul moyen de faire sortir le pays de la crise. Le peuple est sorti le 22 février pour exiger l’application des articles 7 et 8 de la Constitution qui stipulent que le peuple est source de pouvoir. Nous sommes en train d’y aller par la voie des élections ».

L’ancien ministre de la Culture reviendra aux conditions à mettre en place pour le développement de la zone de Béni-Slimane en futur pôle agricole et céréalier eu égard à ses potentialités qui sont à même de satisfaire les besoins de la région et afin de ne plus continuer à compter sur les seules ressources procurées par le pétrole.

Suscitant des réactions diverses, le discours de Mihoubi a donné l’impression de s’adresser à une communauté de personnes initiées en matière de développement des technologies et du machinisme agricole. « Le discours de M. Mihoubi est plein de promesses comme celles qu’on a l’habitude d’entendre de la bouche des responsables de partis et des leaders politiques, nous donnant parfois l’impression de tirer des plans sur la comète en voulant mettre en place de nouveaux mécanismes de soutien et d’accompagnement aux investisseurs pour arriver à l’autosuffisance alimentaire, en utilisant les technologies de pointe et les satellites dans la production et la commercialisation des produits de l’agriculture, etc ».

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email