Médiation entre les pays africains en conflit : Le rôle indéniable de l’Algérie mis en avant – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Médiation entre les pays africains en conflit : Le rôle indéniable de l’Algérie mis en avant

Médiation entre les pays africains en conflit : Le rôle indéniable de l’Algérie mis en avant

Le réseau associatif pour le dialogue et le bon voisinage algéro-africain, a organisé, ce samedi, un colloque pour célébrer la journée mondiale de l’Afrique, qui coïncide avec le 25 mai de chaque année, ainsi qu’avec le 61e anniversaire de la création de l’Union africaine.

Intervenant à cette occasion, le président de l’Observatoire national de la société civile, Noureddine Benbraham, a mis en avant le rôle indéniable que joue l’Algérie dans le règlement des conflits entre les pays africains. Il a souligné, dans ce même contexte, que l’Union africaine, cette organisation continentale, a permis, dans le passé, de faire face au colonialisme et néo-colonialisme. « Elle est aujourd’hui un rempart aux enjeux et menaces auxquels est confrontée l’Afrique, à savoir, les crimes, terrorisme, blanchiment d’argent, trafic d’arme, traite de personnes… Toutes ces menaces nous interpellent. Nous devons préserver nos sociétés locales par le dialogue, la culture, les échanges, la démocratie et la citoyenneté active », a-t-il soutenu.

En présence de 470 participants, dont des étudiants africains résidants en Algérie, M. Benbrahem a tenu à relever que l’Algérie joue un « grand rôle dans la médiation et le rapprochement » des pays en conflits et dans la défense du principe de la non-ingérence dans les affaires internes des Etats.

Pour lui, il n’est point possible d’avancer sur les dossiers politiques et sécuritaires, sans prendre en compte le paramètre du développement économique. Il a évoqué, à ce titre, les projets réalisés conjointement par l’Algérie et ses voisins de l’Afrique subsaharienne, dont la route transaharienne et le déploiement du réseau de la fibre optique.

Dans son communiqué, l’observatoire national de la société civile a tenu à rappeler, que l’Algérie a toujours été fière de son appartenance africaine et a toujours placé les intérêts du continent africain, de ses pays et de l’Union africaine parmi ses priorités les plus importantes, car elle s’est engagée et a contribué à l’incarnation du toutes les initiatives visant à promouvoir l’intégration continentale, similaires à celles adoptées par les instances de la société civile.

« Cette activité importante vise à mettre en lumière la lutte que l’Algérie a menée et continue de mener pour encourager les facteurs d’intégration économique et de développement intégré afin de parvenir à une prospérité commune, atteindre les objectifs de développement durable et renforcer les fondements de la paix et de la sécurité en Afrique », lit-ton dans le communiqué.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email