Médiation algérienne au Niger : Boughali salue l’initiative de Tebboune – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Médiation algérienne au Niger : Boughali salue l’initiative de Tebboune

Médiation algérienne au Niger : Boughali salue l’initiative de Tebboune

Le président de l’Assemblée populaire nationale (APN), Brahim Boughali, a affirmé, ce lundi, que l’initiative lancée par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, concernant le Niger participait de la doctrine immuable de l’Algérie.

Cette doctrine repose, dira t-il, sur la recherche des solutions pacifiques par la voie du dialogue et la réunion des conditions d’une entente nationale interne dans les pays, loin des ingérences et des pressions étrangères.

Dans son allocution à l’ouverture de la session parlementaire ordinaire 2023-2024, M. Boughali a affirmé : « Nous saluons l’initiative lancée par le président de la République concernant le Niger, laquelle participe de la doctrine immuable de l’Algérie reposant sur la recherche des solutions pacifiques par la voie du dialogue et la réunion des conditions d’une entente nationale interne dans les pays, loin des ingérences et des pressions étrangères, de même que nous saluons toutes les initiatives visant à rétablir la sécurité et la paix dans les pays voisins et à travers le monde ».

« La conscience politique a atteint un niveau qui se reflète positivement sur le rôle de l’Algérie dans les fora internationaux, l’érigeant en Etat pivot et influent aux niveaux régional et international, à la lumière de la stratégie des grands équilibres dans le monde », a-t-il soutenu. Le président de la chambre basse a précisé que « l’Algérie s’est affirmée par ses positions constantes, qui lui ont valu d’être « un partenaire fiable au sein des différentes instances et organisations, et dans ses relations bilatérales ».

Et d’ajouter que « l’Algérie est aujourd’hui souveraine dans sa décision et libre dans ses choix, n’étant guidée que par ses intérêts supérieurs, ce qui n’est pas à la portée de beaucoup de pays en raison des allégeances, des diktats, de l’endettement et de la situation intérieure ».

« L’Algérie, forte de la cohésion de toutes ses composantes, a réussi à préserver sa place et ses positions dans ce monde instable », a-t-il poursuivi, soulignant que « notre pays est capable, à la faveur des facteurs de décollage qu’il a réunis, d’avancer à pas de géant, notamment avec un climat d’investissement désormais attractif ».

Le président de l’APN a salué « toutes les initiatives visant à resserrer les rangs et à renforcer le front intérieur et la cohésion entre le peuple et sa vaillante Armée, qui veille sur la sécurité du pays ».

Concernant la rentrée sociale, M. Boughali a estimé « nécessaire de redoubler d’efforts et de faire preuve de détermination pour relever les défis et participer aux grandes démarches entreprises par l’Etat algérien pour la concrétisation des programmes ambitieux tracés ».

Durant cette session, les députés se pencheront sur « une quarantaine de projets de loi, dont huit de la précédente session », a-t-il ajouté, affirmant que ce nombre « est appelé à augmenter ». « L’APN est prête à poursuivre la coordination et la coopération avec la chambre haute et le staff gouvernemental pour atteindre les objectifs tracés dans le programme du président de la République », a conclu M. Boughali.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email