Médias : les employés d’El Watan en grève – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Médias : les employés d’El Watan en grève

Médias : les employés d’El Watan en grève

Pour la première fois depuis presque vingt ans, le quotidien El Watan ne sera pas disponible dans les kiosques, demain et après-demain. La raison est une grève décidée par des employés.

Les travailleurs se sont exprimés via un communiqué de la section syndicale UGTA de l’entreprise.
Ils confirment qu’ils n’ont pas perçu leurs salaires depuis près de cinq mois et expliquent qu’ils « ont choisi de continuer à travailler et permettre la parution quotidienne du journal », afin de donner « le temps à la direction de trouver une issue aux problèmes financiers que traverse l’entreprise ».

« Ne voyant rien venir et devant l’impossibilité à continuer à porter seuls le fardeau, les salariés d’El Watan (…) ont décidé d’observer une grève cyclique à compter d’aujourd’hui pour interpeller la direction de la SPA El Watan sur la situation intenable qu’ils subissent », lit-on dans le communiqué de la section syndicale.

Les salariés « constatent avec regret qu’en plus de son incapacité à trouver une issue à la crise, la Direction ne propose aucun dialogue sérieux au partenaire social.

Dans l’édition de ce mardi 12 juillet, le conseil d’administration de la société a expliqué que les travailleurs ont décidé de recourir au débrayage pour protester contre le non-versement de leurs salaires depuis 4 mois.

Il a indiqué que « pour les 150 journalistes et employés, la situation sociale est devenue critique et a dépassé le seuil de tolérance, d’autant que les horizons sont bouchés pour espérer une issue à l’étranglement financier que subit la société ».

La direction a fait état du blocage des comptes de la société par l’administration fiscale et la banque CPA.

« Seule une issue rapide mettra un terme aux souffrances des travailleurs et rétablira la gestion d’El Watan dans son fonctionnement normal », a expliqué la même source, qui a rappelé qu’ »El Watan, premier tirage national, ne bénéficie pas de la publicité de l’ANEP , le contrat avec celle – ci ayant été rompu unilatéralement. »

La direction d’El Watan « s’excuse auprès de ses lecteurs et de ses annonceurs de ce que leur quotidien ne puisse être présent durant deux jours au niveau des kiosques, comme il est d’usage depuis 32 ans », et « prend acte de ce mouvement social. »

La direction a assuré qu’elle « continuera de tenter d’user de tous les moyens pour pérenniser un journal qui a vécu tant de souffrances et a rapporté en toute objectivité et conscience l’actualité nationale et le vécu des Algériens tel qu’il l’a fait au cours de ces trente dernières années. »

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email