-- -- -- / -- -- --
Nationale

Médéa : Récupération du foncier industriel non exploité

Médéa : Récupération du foncier industriel non exploité

Devenu une préoccupation pour l’administration, le foncier industriel affecté à des investissements qui n’ont toujours pas été réalisés fera l’objet de mesures de récupération, a indiqué le wali, Abbès Badaoui, à l’occasion de la dernière session de l’APW.

Pour ce faire, il a été décidé de constituer une commission qui se déplacera sur le terrain pour se rendre compte de visu de l’état d’avancement de chaque projet et des conditions objectives ayant empêché son exécution selon le calendrier convenu.

Pour des motifs divers, le nombre de projets réalisés est « insignifiant » quand on sait que sur 552 agréments délivrés, 40 projets ont été lancés, dont 14 sont réellement entrés en production, a révélé le même responsable.

Ainsi, la mission dévolue à la commission mise sur pied est de recenser les terrains qui feront l’objet de mesures de récupération par l’administration sur 880 ha mobilisés pour la réalisation des investissements agréés.

« Nul n’ignore l’intérêt accordé à l’économie alternative et à la nécessité de son encouragement par les pouvoirs publics pour ses retombées en matière de développement et de fiscalité locale, d’autant que la wilaya recèle d’importantes potentialités naturelles, en sus de l’avantage qu’offrira la nouvelle autoroute nord-sud en matière d’échanges économiques ».

Désormais, les détenteurs de terrains d’assiette qui n’ont toujours pas manifesté de début de lancement de leurs projets seront déchus de leur droit de concession du foncier industriel par voie d’annulation de leur titre d’attribution.

C’est à ce titre que ladite commission devra permettre de procéder à un assainissement du foncier industriel afin de récupérer les terrains non exploités en vue de les affecter à d’autres projets d’investissement qui attendent de trouver des terrains d’implantation dans une zone d’activités ou dans une zone industrielle.

Devant constituer une alternative à l’investissement public dans certains créneaux, les 552 projets agréés [AISSA ELB1] dans le cadre de la promotion de l’investissement privé sont censés générer quelque 60 000 emplois dans les secteurs de l’industrie, notamment l’industrie de transformation.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email