Médéa : Ouverture d'un marché de gros de la chaussure   – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Médéa : Ouverture d’un marché de gros de la chaussure  

Médéa : Ouverture d’un marché de gros de la chaussure  

La chambre de commerce et d’industrie (CCI) de la wilaya de Médéa annonce le lancement à partir du 1er juillet d’un marché de gros de la chaussure, des produits et matières rentrant dans la fabrication des chaussures.

Il s’agit de l’ouverture d’un marché de gros de la chaussure et du cuir à périodicité hebdomadaire qui se tiendra dans l’emplacement du marché Settara, à entrée nord-ouest de la ville de Médéa où les fabricants pourront acquérir les produits et chaussures dont ils ont besoin.

Dans son communiqué, la CCI précise que le marché de gros hebdomadaire sera un espace commercial où seront exposés pour la vente directe des produits sortant des fabriques et ateliers de production de la chaussure de Médéa.   

Afin de donner une dimension nationale à ce marché de gros, la CCI invite les fabricants et commerçants locaux à adhérer à l’initiative et de remplir le formulaire de participation qui peut être retiré auprès de l’administration de la CCI de Médéa.

Pour inciter les fabricants et les artisans activant dans le domaine de la chaussure, des peaux et cuirs à venir nombreux participer à cette initiative, il a été décidé de leur accorder l’avantage du droit d’entrée et d’exposition au marché à titre gracieux.  

Il faut également rappeler que pour insuffler une nouvelle dynamique de développement à la filière chaussures, qui a  souffert de nombreux facteurs défavorables dont le dernier en date est lié à la crise sanitaire, il a été suggéré la création d’un pôle industriel dédié à l’industrie de la chaussure à Médéa, eu égard à l’important tissu de fabriques de chaussures et de cuir que recèle la wilaya.

Selon les données disponibles, la production locale à travers les unités industrielles localisées au chef-lieu de wilaya pourrait être augmentée et atteindre 48 millions de paires, volume jugée suffisant pour satisfaire les besoins du marché national, selon l’avis des responsables de la CCI.

Car, indique-t-on, Médéa possède tous les atouts pour devenir un pôle industriel, eu égard à son tissu de fabriques de chaussures et de cuir et sa localisation stratégique, située à la porte du sud et de la transsaharienne menant vers les pays africains, selon une déclaration du ministre du commerce et de la promotion des exportations, Kamel Rezig, lors de sa visite dans la wilaya, en octobre 2020.

Ce dernier avait demandé aux responsables locaux de la CCI et de la direction du commerce « d’accompagner la profession pour l’accomplissement des formalités réglementaires concernant la marque déposée et la mise en place du code barre dans l’objectif de gagner la bataille du marché intérieur. C’est le préalable pour gagner la bataille des marchés extérieurs, notamment la région Afrique avec 52 Etats ».

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email