-- -- -- / -- -- --
Nationale

Médéa : Mesures d’assainissement contre le stationnement anarchique

Médéa : Mesures d’assainissement contre le stationnement anarchique

Un programme de lutte contre le stationnement anarchique a été mis en place par les services de la sûreté de wilaya lesquels ont commencé à le mettre en exécution depuis le début de cette semaine.

Le programme comporte un certain nombre de mesures d’assainissement du périmètre urbain afin d’éliminer, outre le phénomène de stationnement anarchique, l’abandon des engins et autres remorques laissés sur les trottoirs et voies publiques.

Désormais, les véhicules de gros tonnage et remorques abandonnés par leurs propriétaires dans les parkings des cités ou circulant en dehors des horaires autorisés ne sont plus tolérés, est-il indiqué dans un communiqué de la sûreté de wilaya.

La mesure s’inscrit dans le programme de l’administration visant à « garantir l’ordre général et assurer la tranquillité des résidents des cités et plus généralement la santé du citoyen. La mesure d’interdiction de stationner à l’intérieur du périmètre urbain est de nature à éradiquer le phénomène négatif de présence de véhicules lourds qui constitue une menace sur la vie des citoyens et des enfants. »

L’opération d’assainissement, qui a été lancée au début de cette la semaine en cours par les services de police, en collaboration avec les services de la direction des travaux publics, a d’abord touché les quartiers du pôle urbain et d’Aïn D’Heb à Médéa.

Dans le sillage de l’opération, il a été procédé au dégagement des espaces encombrés par divers engins en panne ou des remorques et autres bétonnières abandonnées par leurs propriétaires depuis une longue durée.

Toutefois, précise-t-on, des aires de stationnement ont été délimitées par les autorités locales au profit des pour des propriétaires des véhicules de gros tonnage et des camions de transport de marchandises.

Dans le prolongement de l’opération, des horaires de circulation des poids lourds à l’intérieur du périmètre urbain ont été fixés, en réactivant la procédure d’autorisation de déchargement des marchandises et de facilitation pour les véhicules de service public. La mesure, indique-t-on, est de nature à réduire le phénomène des embouteillages et des goulets d’étranglement qui se forment sur les principaux boulevards et rues de la ville.

Le dispositif mis en place a pour but de lutter contre le phénomène des accidents corporels et d’assurer une meilleure fluidité de la circulation, ainsi que la quiétude de la vie des citoyens à l’intérieur du milieu urbain.
Protestant contre la mesure d’interdiction de circuler aux poids lourds entre 5h et 19 h à l’intérieur du périmètre urbain, les propriétaires de véhicules de gros tonnage ont observé un sit-in, dimanche dernier, devant le siège de la wilaya suivi par le blocage, lundi, de la RN1.

Il aura fallu un déploiement des services de sécurité pour décongestionner la voie qui a été momentanément bloquée pendant plusieurs minutes à hauteur de la pompe d’essence située à proximité du carrefour, et non loin d’un barrage fixe de la police, et du nouveau pôle urbain.

Désormais, seuls les véhicules de moins de 2,5 tonnes sont autorisés à circuler dans le périmètre urbain de 5h du matin à 19 h du soir, selon l’arrêté du wali de Médéa.

Pour les propriétaires de camions, cette décision va ralentir l’activité économique locale, notamment les travaux de bâtiment qui nécessitent l’utilisation de camions de plus de 2,5 tonnes pour le transport des gravats, de ciment, de sable et de fer, déclare-t-on.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email