-- -- -- / -- -- --
Nationale

Médéa : Le wali visite inopinément des projets en cours

Médéa : Le wali visite inopinément des projets en cours

Accompagné de certains membres de son exécutif, le wali de Médéa, Brahim Merad, a effectué, la semaine dernière, des visites inopinées de certains chantiers de projets situés au pôle urbain de Médéa et dans la commune d’Ouzera.

Le principal problème auquel le premier responsable de la wilaya a accordé une attention particulière et demandé sa prise en charge technique le plus rapidement possible est celui relatif à l’instabilité des terrains où sont implantés des infrastructures universitaires et d’équipements sociaux et de service.

Parmi les infrastructures relevant du secteur de l’Enseignement supérieur situées dans la zone concernée par le problème d’instabilité, figurent les 50 logements de fonction réalisés au profit des enseignants. Et à ce titre, le chef de l’exécutif a demandé qu’une solution au glissement du terrain soit trouvée afin que leurs occupants ne soient pas exposés à d’éventuels dangers.

Les explications des responsables de la direction des équipements publics n’ont pas manqué de faire réagir le premier responsable de la wilaya. Celui-ci a demandé que doivent rapidement être mis en place tous les moyens techniques pour une expertise du problème en vue d’identifier tous les sites présentant des glissements de terrain afin que des mesures appropriées de traitement et de consolidation leur soient trouvées.

Pour ce faire, il a été demandé aux différents services concernés par le phénomène de mettre à contribution les compétences requises afin d’évaluer avec précision les travaux nécessaires à entreprendre et le coût financier de l’opération de confortement à mobiliser pour prendre en charge les travaux de l’ensemble des sites situés dans la zone du pôle urbain concerné.

En effet, la stabilisation du phénomène donnera plus de dynamisme à l’activité dans la zone où ont été créées d’importants ensembles d’habitat, de nombreuses infrastructures administratives, de santé, d’enseignement et de service, est-il souligné.

Le projet de construction du musée de la wilaya IV historique, dont les travaux viennent de s’achever, a été l’autre halte du wali qui a reçu des explications sur le rôle de l’infrastructure en ce qui concerne la conservation de la mémoire collective. Dans la perspective de sa livraison et de son ouverture dans un très proche avenir, il a été souligné la nécessité du lancement des travaux d’accès au musée, est-il indiqué.

Les travaux de réalisation du nouveau pôle universitaire situé à Ouzera, 10 km à l’est du chef-lieu, ont été l’autre point de visite du wali qui a réitéré ses instructions à la société turque SKN à laquelle a été confié le projet pour rendre effective la livraison de la partie pédagogique avant la prochaine rentrée universitaire.

L’on rappelle que le futur pôle universitaire qui comprend la réalisation de 8 000 places pédagogiques et d’une résidence de 4 000 lits est en phase de travaux de terrassement et des gros œuvres.

L’insistance pour la livraison d’une partie du pôle universitaire à la prochaine rentrée paraît un grand défi difficile à tenir pour l’entreprise turque qui n’a plus qu’un semestre pour être au rendez-vous.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email