Médéa : Lancement de la campagne de reboisement  – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --
Nationale

Médéa : Lancement de la campagne de reboisement 

Médéa : Lancement de la campagne de reboisement 

Le coup d’envoi de la campagne de reboisement 2023/2024 a été donné, jeudi, par le wali Djahid Mous, en présence des autorités civiles et militaires, des agents de la conservation des forêts, de la société civile et du mouvement associatif activant dans le domaine de l’environnement.

La cérémonie a été marquée par la plantation au quartier périphérique Béni-Atteli, nord de la ville de Médéa, de plus de 1000 pousses constituées des variétés de cyprès et d’eucalyptus sur un programme prévisionnel de plantations de plus de 161.550 jeunes plants.

Le choix des sites a été déterminé pour reconstituer les superficies incendiées et créer des espaces verts dans les agglomérations, a indiqué Mohamed Boukerche, conservateur des forêts, selon qui : « Nous avons localisé les endroits à boiser situés dans les zones urbaines, suburbaines et forestières étant donné que le but de l’opération est de créer des espaces verts en milieu urbain, de réhabiliter les superficies forestières incendiées. Outre que le programme inclut une partie du barrage vert, il comporte aussi un volet relatif à l’accompagnement des programmes de développement de la wilaya et les actions de plantations des zones d’habitat et des nouveaux pôles urbains ».

Car le programme de reboisement rentre dans le cadre de la concrétisation de l’approche stratégique visant à accroître la couverture végétale, à protéger les ressources naturelles et les écosystèmes, à préserver la diversité biologique, à lutter contre la désertification et le réchauffement climatique résultant du changement climatique, ainsi qu’à redonner vie aux zones endommagées, est-il rappelé.

C’est aussi dans ce cadre que des efforts déployés localement pour relancer le barrage vert, en application des instructions et directives des plus hautes autorités du pays visant à relancer le projet et à élargir sa zone géographique pour réduire les effets de la désertification et intensifier la couverture végétale.

Localement, le projet stratégique national de barrage vert ayant un caractère agro-écologique touchant plusieurs communes et concerne chacun des districts de Berrouaghia, Ain Boucif, Chellalet El-Adhaoura, incluant neuf communes, à savoir Kef-Lakhdar, Challalet El-Adhaoura, Cheniguel, Ain Ouksir, Tafraout, Sidi Damed, Sidi Ziane, Rébaia et Ain Boucif.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile ?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email