-- -- -- / -- -- --
Nationale

Médéa : Journée d’étude sur le virus Ebola

Médéa : Journée d’étude sur le virus Ebola

La nouvelle salle de conférences Hamid-Arselane du pôle universitaire de l’université Yahia-Farès de Médéa abritera, le 4 décembre prochain, une journée d’étude sur le virus Ebola, en présence des représentants du ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière ainsi que de spécialistes nationaux et étrangers.

Les intervenants, conviés à la journée d’étude, vont confronter les dernières données scientifiques en matière de lutte contre le virus, lequel a déjà fait plus de 5 600 morts dans les régions infectées, notamment au Liberia et en Guinée.

L’épidémie du virus Ebola est devenue une source d’inquiétude pour la population algérienne, et ce en dépit des assurances données par les autorités sanitaires du pays.

L’organisation de cette journée d’étude devrait permettre de donner quelques précisions sur la réalité de la situation mais aussi sur les progrès de la recherche dans le cadre de la lutte contre le virus, selon les organisateurs, qui attendent des pouvoirs publics de porter un grand intérêt à cette initiative.

Grâce à la participation de nombreux enseignants universitaires, de représentants de la direction de la santé ainsi que ceux de la population et de la Fondation nationale pour la promotion de la santé et le développement de la recherche (FOREM), la journée sera marquée par plusieurs conférences dont : « Risque d’Ebola en Algérie » par le professeur Mostéfa Khiati ; « Ebola virus, la situation en Afrique et dans le monde » par le Dr Bruno Lina du CHU de Lyon ; « L’épidémie de l’Ebola virus » par le Dr Bah Keïta, représentant de l’OMS à Alger ; « Ebola virus, structure, méthodes de diagnostic et prévention » par le Dr Yahia Mekki du CHU de Lyon.

Interrogé sur les raisons qui ont motivé l’organisation de la journée, le professeur Mustapha Oumouna, chef de section de l’Institut des sciences de la nature et de la vie à l’université Yahia-Farès de Médéa, a déclaré que le but est d’éclairer l’opinion nationale sur la situation au moment où l’angoisse, face à une probable déclaration du virus, est de plus en plus prégnante au sein des populations.

La journée à laquelle prendront part le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, le directeur général de la prévention, les professeurs Kezzar et Derrar de l’Institut Pasteur ainsi que les membres de la commission centrale de veille de l’épidémie Ebola, sera une opportunité pour débattre de nombreux points sur le dispositif de prévention mis en place.

Selon le directeur de la santé et de la population, les mesures prises pour empêcher la propagation de la maladie à travers les frontières du pays ont prouvé leur fiabilité. Il indique qu’en ce qui concerne les migrants présents dans la wilaya, qui vivent grâce aux dons des citoyens et de mendicité, il sera procédé, très prochainement, à leur regroupement non loin du monastère de Tibhirine, sur les hauteurs de la ville de Médéa.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email