-- -- -- / -- -- --
Nationale

Médéa : Emeutes après l’affichage de la liste des bénéficiaires de logements

Médéa : Emeutes après l’affichage de la liste des bénéficiaires de logements

Des émeutes ont éclaté mercredi et jeudi à El-Omaria (40 km à l’Est du chef-lieu de wilaya), suite à l’affichage de la liste des bénéficiaires de logements sociaux, causant d’importants dégâts matériels et l’hospitalisation du P/APC pour des blessures. Une foule de personnes en colère, venue contester la liste des bénéficiaires des 320 logements sociaux, a pris pour cible le bâtiment abritant le siège de la daïra, dont les façades en verre ont été détruites par des jets de pierres et divers projectiles.

Des échauffourées ont par la suite eu lieu entre forces de l’ordre et citoyens venus manifester leur mécontentement à l’endroit de la liste qui, selon leur avis, comporte des noms d’indus bénéficiaires ou de noms de personnes ayant déjà bénéficié de logements. La violence des heurts a contraint les forces de l’ordre à faire usage de bombes lacrymogènes et d’un canon à eau pour disperser les protestataires et à procéder à l’arrestation de plusieurs personnes qui ont été conduites au commissariat local, a-t-on constaté sur place. Les habitants des cités proches du siège de la daïra, les fidèles qui accomplissaient la prière du Dhor dans la mosquée voisine, ainsi que les élèves d’un établissement scolaire où une bombe lacrymogène est tombée, ont été incommodés par les fumées. Tenu pour responsable de la confection de la liste, le P/APC, malmené et gravement blessé par la foule en furie, a été rapidement transporté à polyclinique locale puis évacué vers l’hôpital du chef-lieu de wilaya, ont rapporté des témoins oculaires.

Appelant à la pondération, certains citoyens ont dénoncé le comportement irresponsable de certains individus qui ne sont pas résidents dans la commune, et qui sont venus dans le seul but de semer le désordre. Un groupe de sages a été désigné par la population pour rencontrer le chef de daïra sur les cas abusifs et les personnes indûment portées sur la liste des bénéficiaires et intercéder pour la libération des personnes arrêtées, a-t-on indiqué. Intervenant sur les ondes de la radio locale jeudi, le wali de Médéa, Abbès Badaoui, a rassuré la population en déclarant que « les listes des bénéficiaires ne sont pas définitives et qu’elles seront filtrées par la commission de recours pour être expurgées de tous les noms d’indus-bénéficiaires ou de ceux ne répondant pas aux critères exigés. Il annoncera également qu’un quota de plus de 2 000 logements sociaux sera attribué à l’occasion de la célébration du 65è anniversaire du 1er Novembre et qu’en outre, quelque 10 000 logements seront attribués d’ici la fin de l’année ».

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email