-- -- -- / -- -- --
Nationale

Médéa : Campagne de prévention contre les inondations

Médéa :  Campagne de prévention contre les inondations

Les sites cartographiés comme faisant partie des zones vulnérables aux risques d’inondation font l’objet d’un intérêt et d’un suivi particuliers de la part des autorités locales, qui ont mis en place des mesures préventives et proactives pour faire face au phénomène des crues et des débordements d’oueds sur les centres urbains et les agglomérations.

Des orages, de plus en plus violents, ont été enregistrés durant ces dernières années, notamment celui qui a touché la ville de Béni Slimane (70 km à l’est du chef-lieu de wilaya) en mai 2021, où 95 mm de pluie sont tombés en l’espace de 30 mn, causant d’énormes dégâts et entraînant la mort de plusieurs personnes.

En effet, chacun se souvient de la violence de l’orage qui s’est abattu sur la région, provoquant, en quelques minutes, une montée rapide des eaux de l’oued Boukeraa qui traverse la ville. Les crues de cet oued ont rapidement envahi les rues, inondé les habitations et les locaux commerciaux, et charrié des tonnes de boue qui ont obstrué routes et accès à des édifices publics et à des établissements d’enseignement.

Pour éviter toute mauvaise surprise lié à cet aléa climatique, il a été diligenté une caravane multisectorielle dans le but de prendre le pouls de la situation à Béni-Slimane mais aussi de sensibiliser les citoyens de la région sur les dangers que représentent les risques d’inondation pour les habitations et les constructions situées à proximité des écoulements des oueds et des cours d’eau.

Conduite par la direction de l’environnement de la wilaya de Médéa, la caravane, constituée de différents intervenants, dont les services des communes de la daïra de Béni-Slimane, la Protection civile, la direction des ressources en eau, la direction des travaux publics, la direction de l’urbanisme et de la construction, l’Etablissement public de wilaya de gestion des centres d’enfouissement technique, l’OPGI, l’ADE et l’ONA, s’est rendue, avant-hier, dans la région de Béni Slimane où elle a procédé à l’identification et au recensement des sites susceptibles d’être exposés au risque d’inondation.

Selon un communiqué de la direction de l’environnement de la wilaya de Médéa, la caravane a visité les différentes zones sensibles et a procédé au recensement des points noirs considérés comme des zones exposées au risque de crues des oueds Alim et Boukraa, comme c’est le cas des quartiers Merabtine, Annache, 159-Logements, 80-Logements, 50-Logements et 40-Logements.

Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email