-- -- -- / -- -- --
Nationale

Médéa : Béni-Slimane, les opérations de nettoiement entamées

Médéa : Béni-Slimane, les opérations de nettoiement entamées
La ville de Béni-Slimane enlève progressivement de la situation vécue, la soirée de lundi, à la suite des pluies torrentielles qui s’étaient  abattues sur la région est de la wilaya, faisant 4 morts et de gros dégâts, efface progressivement les stigmates d’une catastrophe qui risque de la marquer pour longtemps.
Tous les moyens de dégagement des voies et des rues et de déblaiement ont été mobilisés pour enlever les cumuls de terre et de boue ayant été charriés par les crues de l’oued Boukera qui traverse la ville, causant l’inondation de plusieurs habitations, de nombreux commerces et les édifices et établissements publics.
C’est sous la supervision du wali de Médéa, Djahid Mous que les opérations sont menées en vue d’un retour de la vie à la normale de la population de la région qui a été affectée par les intempéries, exigeant des directeurs de l’exécutif, des subdivisionnaires et des responsables concernés à demeurer sur place pour la continuité des travaux.
Les responsables locaux et les directeurs ont été mobilisés pour agir avec efficacité, car, dira le wali, “Il y a même beaucoup de moyens, mais il n’y a pas d’efficacité pour bien mener nos tâches. Il faut agir dans le sens d’une meilleure organisation de ces moyens. Les subdivisionnaires et les agents de l’ONA et de la commune doivent nous indiquer comment faire et intervenir énergiquement.
Personne ne rentre à la maison, quitte à créer un PC sur place. Il s’agit d’organiser l’utilisation des moyens et que chaque directeur s’occupe d’un secteur. Il faut diviser le travail selon une sectorisation préétablie et les moyens à mettre en place, et entreprendre le recensement des habitations les plus touchées et élaborer un état de la situation avant demain”.
Par ailleurs, l’envoi d’une commission d’experts décidée par M. Kamel Djoud, ministre de l’intérieur, des collectivités locales et de l’aménagement du territoire, à l’occasion de son déplacement dans la zone de Béni-Slimane est arrivée ce mercredi
pour “étudier et évaluer les travaux d’aménagement de l’oued Boukeraa à réaliser et actualiser les études antérieures sur la protection de la ville contre les crues”.
Rappelons que les intempéries de dimanche dernier qui ont affecté la région de Béni-Slimane, ont causé d’importants dégâts matériels dont l’endommagement de 132 véhicules légers, 6 camions de petit tonnage et 2 ambulances, l’inondation des habitations et des bâtiments publics et de nombreux locaux commerciaux, de la mosquée Nour El Houda, de l’école des sourds-muets…
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email