-- -- -- / -- -- --
Nationale

Mebarki a tranché : Les écoles seront délocalisées vers Koléa

Mebarki a tranché : Les écoles seront délocalisées vers Koléa

Les enseignants de trois écoles supérieures, à savoir l’Ecole des hautes études de commerce (EHEC), l’Ecole nationale supérieure de statistique et d’économie appliquée (ENSSEA) et celle du commerce (ESC), ont appelé la semaine passée à une grève dès le premier jour de la rentré universitaire 2014/2015.

Ce préavis de grève intervient après la décision du ministère de l’enseignement supérieur et de la Recherche scientifique de délocaliser ces écoles vers le nouveau pôle universitaire de Koléa.Les protestataires ont eu gain de cause puisque le ministre, Mohamed Mebarki a annoncé avant-hier que le choix final appartient aux enseignants, « lequel privilégiera l’intérêt général », a-t-il dit.
« Il est impossible de requérir la force publique pour obliger ces enseignants à opter pour l’université de Koléa « , a-t-il fait savoir. M. Mebarki a tenu à révéler que les conditions de travail et les équipements pédagogiques mis à la disposition des étudiants et des enseignants au sein du nouveau pôle universitaire de Koléa sont « nettement meilleurs que ceux prévalant à Alger ».

Dans ce contexte, le ministre a précisé que « chaque enseignant bénéficiera d’un bureau personnel », en indiquant que les moyens de transport et les conditions sécuritaires sont disponibles. Il a fait savoir, en outre que le pôle de Koléa abrite aussi des structures culturelles et sportives. Pour rappel, durant l’année passée, plusieurs sit-in ont été organisés devant le siège du ministère à Ben Aknoun par les étudiants et les enseignants de ces trois écoles supérieures pour protester contre la délocalisation de leur établissement. Plusieurs étudiants de l’ENSSEA pensent que la délocalisation de leur école est une « décision irrationnelle ».

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email