-- -- -- / -- -- --
Nationale

MCA-USMA, une finale en or

MCA-USMA, une finale en or

Qui succédera au MO Béjaïa, vainqueur de la dernière édition de coupe d’Algérie contre le RC Arbaa ? On le saura dimanche en début de soirée à l’issue de cette belle et inédite finale qui mettra aux prises deux grands clubs de la capitale, le Mouloudia d’Alger et son voisin d’Hussein Dey.

Le Doyen, c’est sûr, ne reculera devant rien pour remporter sa huitième coupe et le Nasria sa deuxième de l’histoire après trente-quatre ans de disette.

 Les deux équipes ont donc rendez-vous une nouvelle fois avec l’histoire et le duel en question tant attendu promet, tant les deux prétendants au sacre ont toutes les qualités pour charmer dame coupe sur cette belle pelouse du stade du stade 5-Juillet qui affichera complet dans un décor somptueux assurément.

Une grande fête avec comme chef d’orchestre pour la quatrième fois de sa carrière, l’arbitre Benouza au sifflet, assisté d’Etchiali Abdelhak et de Gourari Mokrane. Le quatrième arbitre est Houasnia Farouk. Pour les spécialistes de l’épreuve, ce sera du 50/50.

Les Sang et Or qui se caractérisent cette saison par une grinta sans égale et sont décidés plus que jamais à enrichir leur palmarès par une autre coupe d’Algérie, compteront sur une composante dont une grande partie des joueurs a déjà goûté à la joie d’une consécration à ce stade de la compétition la plus populaire et la plus désirée.

Le coach, Bouzidi et son adjoint Bilal Dziri ont bati une stratégie en vue de cette finale sur un groupe de joueurs d’expérience, soit des guerriers qui ont déjà eu la chance de disputer une finale de coupe d’Algérie, et de la remporter surtout. 

Ghazi, l’homme aux sept finales et cinq consécrations sous les couleurs de l’USM Alger et du MC Alger, sera en tête de liste aux côtés de Zeddam dont c’est la troisième, Herida, Ouali et la nouvelle arme fatale du Nasria, Gasmi.

En face il y aura une adversaire au palmarès élogieux dans ce challenge soutenu par un public qui n’est plus à présenter et qui aura à cœur de rectifier le tir après son comportement désinvolte lors de la dernière finale perdue contre l’USM Alger jusqu’à boycotter la cérémonie de remise des médailles.

Le Mouloudia loin d’avoir définitivement sauvé sa peau du purgatoire en championnat, ne jure que par la victoire face au Nasria cet après-midi pour enrichir sa vitrine et surtout remercier son peuple qui l’a propulsé jusqu’à cette finale dans les moments le plus difficiles vécus cette saison. 

Ce sera aussi un défi pour son jeune coach Lotfi Amrouche qui a eu le courage de prendre l’équipe, alors rien n’allait pour le mieux. Une belle empoignade en perspective entre deux formations se connaissant parfaitement dans les moindres détails. Alors place messieurs au spectacle, au fair play et que le meilleur gagne ! 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email