-- -- -- / -- -- --
Sports

MCA : Mouassa met les points sur les i

MCA : Mouassa met les points sur les i

Le coach Kamel Mouassa du Doyen est sorti de son mutisme lors de la scène d’entrainement synonyme de reprise après le match de Relzane à l’issue duquel beaucoup é été dit malgré la
victoire (2-0 ).

Il à répondre à ceux qui propagent des rumeurs sur le manque de discipline dans le vestiaire mouloudéen. « Je tenais à préciser qu’il n’y a aucune indiscipline au sein du groupe. Nous avons des joueurs très professionnels qui se donnent à fond pour hisser l’équipe en haut de l’affiche.

Ceux qui disent qu’il y a une indiscipline veulent déstabiliser le club. S’il y avait l’anarchie dans le vestiaire, on ne serait pas actuellement sur le podium. » Questionné sur le cas Bouguèche qui a tendance à rater des occasions immanquables, l’entraîneur du MCA décide de défendre son joueur. « On connaît tous les qualités de Bouguèche qui est très généreux dans l’effort.

Il se donne à 200% à chaque fois qu’il est sur un terrain de football. Bouguèche est un grand joueur qui est en manque de réussite seulement. Je suis persuadé qu’il retrouvera le chemin des filets. »Beaucoup a été dit sur l’attitude des joueurs qui se sont arraché le ballon lorsque l’arbitre a désigné le point de penalty.

Mouassa veut calmer le jeu et remettre les choses dans leur contexte. « Chérif El Ouazzani est un jeune joueur qui veut s’affirmer. Et sa volonté de tirer le penalty part d’un bon sentiment. Il faut savoir qu’il n’y a pas d’anarchie au sein de l’équipe, car l’ordre des tireurs est établi.

D’ailleurs, ce qui s’est passé contre Relizane ne se répétera pas. »« Ne suis pas en colère contre mes attaquants capables de remonter la pente » A la question s’il est toujours en colère après ses joueurs surtout les attaquants qui sont au centre de toutes les critiques, l’ex-coach de la JSK affirme qu’il fait entièrement confiance à ses éléments.

« Je ne suis pas en colère après mes attaquants. Je sais que j’ai des joueurs de talent et d’expérience qui sauront surmonter ces moments difficiles. Je n’ai aucun doute à ce sujet. »« Le titre de champion d’hiver m’importe peu car le leader, c’est celui qui termine 1er au mois de mai ». Les Chnaoua commencent déjà à rêver de ce titre honorifique de champion d’automne.

Mouassa avec son sens du pragmatisme ne veut surtout pas mettre une pression supplémentaire sur ses joueurs. « Vous savez, le titre de champion d’hiver m’importe peu car il faut savoir que le leader du championnat c’est celui qui termine premier au mois de mai.

C’est celui-là le grand vainqueur. Alors je ne me focalise pas sur ce titre qui est plus honorifique qu’autre chose. » Interrogé bien évidement sur ce match contre le MOB qui semble déséquilibré sur le papier, Mouassa se méfie beaucoup de son futur adversaire qui reste redoutable même dans la crise. « Il ne faut pas croire que ce match face au MOB sera facile. Bien au contraire, cette rencontre a les allures d’un match de coupe où chaque équipe partira à chance égale.

Ce sera du 50-50% qu’on veut gagner. Alors la méfiance doit être de mise. » A propos du mercato hivernal, Mouassa sait que ce sera compliqué de trouver un joueur de haut niveau qui serait libre et libéré par son équipe. Le technicien affirme qu’il pourra continuer la mission avec les éléments qui sont sous sa coupe.

« C’est beau de parler de mercato, mais il faut trouver des joueurs de qualité qui seront libres ce qui n’est jamais évident. Il faut savoir que même dans le très haut niveau, on tourne avec 15 et 16 joueurs. Alors cela ne devrait nullement me poser de problème », dira Mouassa en conclusion.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email