-- -- -- / -- -- --
Sports

MC Oran : Le Mouloudia retrouve sa sérénité et espère…

MC Oran : Le Mouloudia retrouve sa sérénité et espère…

Un grand ouf de soulagement a été poussé par tous les Hamraouas après la victoire arrachée avec le cœur mais sans conviction devant un dauphin aux dents longues, le DRB Tadjenanet à Zabana.

Un succès tant attendu qui a ramené un peu plus de sérénité dans la maison du Mouloudia qui en avant bien besoin surtout en ces moments de crise née d’un clash entre une partie des dirigeants du MCO et le coach Jean Yves Cavalli.

Ce dernier devenu indésirable ces derniers temps, après les résultats en dents de scie enregistrés, jouait son poste samedi dernier et heureusement pour lui et Zaâbia et Benyahia, les deux buteurs du jour, étaient là pour remettre de l’ordre dans la baraque et sauver sa tête.

Une victoire salutaire venue au bon moment pour confirmer le bon point ramené d’El Harrach et rassurer le public du Mouloudia d’Oran qui ne savait plus à quel saint se vouer face à ce total déclin. Un sursaut d’orgueil et des enseignements positifs à mettre en exergue.

Tout d’abord, le MCO a remporté sa seconde victoire de la saison après celle réalisée face à l’ASMO lors de la septième journée. Un succès difficile devant une formation de Tadjenanet séduisante sur tous les plans, et qui permet aux camarades de Berradja de respirer un peu. Ensuite, il y a l’aspect relatif au conflit entre l’entraîneur Cavalli et les dirigeants.

Et là, il faut dire que ce succès a conforté un peu plus le technicien français dans son poste tout en comptant sur le soutien du public qui a pris position en sa faveur. L’ancien sélectionneur, acclamé par les nombreux supporters venus assister à la rencontre au détriment de certains dirigeants, a avoué vouloir aller au bout de son projet.

« J’ai pris en main le Mouloudia alors qu’il était dans une situation compliquée. Personne n’était là pour aider le président, que je respecte particulièrement et avec qui je n’ai jamais eu de problème.

Aujourd’hui, tout l’entourage du club veut sa part du gâteau, car le MCO n’est pas descendu en seconde division et il va jouer la Coupe de la CAF », nous a déclaré Cavalli avant le début du match. 

Et d’ajouter : « Je suis venu pour accomplir une mission et ce n’est pas de cette façon que les choses devraient évoluer. Par ailleurs, l’autre satisfaction pour les Mouloudéens à l’issue de cette onzième journée est liée à la défense.

En effet, c’est la première fois depuis l’entame de saison que l’arrière-garde du MCO n’encaisse pas de buts. Ceci dit, le problème persiste toujours et ceux qui ont suivi la rencontre face au DRBT ne nous contrediront pas.

Cavalli, qui continue de jouer avec une défense composée de cinq éléments et qui a essayé toutes les combinaisons possibles, devrait revoir sa copie sur le plan tactique, lui qui s’est réjoui la saison passée d’avoir composé une équipe homogène. Aussi, et dans le même ordre d’idées, il faut avouer qu’avec 20 buts inscrits, le MCO possède la meilleure attaque du groupe, ainsi que le meilleur buteur du championnat, à savoir Mohamed Zaâbia, auteur de sept réalisations jusque-là.

Une satisfaction de plus pour ce prestigieux club qui, au lieu de viser haut, se retrouve amarré à d’interminables luttes intestines. Mais ce n’est un secret pour personne, le MCO est victime de son entourage.

En tout cas, avec 12 points, le MCO rejoint le NAHD à la onzième place et cette prochaine trêve pourrait permettre au staff technique et au groupe de respirer un tant soit peu avant d’attaquer la suite de la compétition qui s’annonce plus difficile encore.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email