-- -- -- / -- -- --
Nationale

Match amical: Algerie – RD Congo 1-1

Match amical: Algerie – RD Congo 1-1

La sélection nationale de la République du Congo a mis fin ce Jeudi à la bonne série du onze national algérien qui restait sur 13 victoires d’affilées. Les Verts à composante remaniée ont en effet été tenu en échec dans leur jardin du stade Mustapha Tchacker par une coriace sélection de la RD Congo (1 à 1). Une revue des effectifs et des enseignements à tirer pour le coach national Djamel Belmadi. Ce dernier qui a préféré voir à l’œuvre certains joueurs autres que ses titulaires sait maintenant ce qui l’attend pour reprendre sa marche en avant et préserver son invincibilité de 14 matchs sans défaites. L’équipe alignée pour la circonstance par Belmadi n’a pas gagné mais n’a pas perdu aussi et c’est tant mieux pour entrevoir le match de de Mardi prochain à Lille (France) face à la Colombie avec un esprit de réel conquérant. L’occasion de confirmer son réel statu de champion d’Afrique. Loin d’avoir déçu dans cette rencontre face au Congolais les Verts ont tout simplement manqué de rythme et de plus de concentration. Et pourtant tout avait très bien commencé pour les camarades de Brahimi promu capitaine pour son retour dans le onze rentrant.

Les Fennec ont d’entré sonné la charge par l’inévitable qui a profité d’un mauvais dégagement du gardien Mandanda, pour ouvrir le score (5’) et comptabiliser par l’occasion son 30e but sous le maillot national en 65 sélections. Mais c’était sans compter sur la détermination des Congolais à vouloir tenir tête aux champions d’Afrique, revenir indemne au pays des léopards et surtout gagner du galon. Jouant en bloc l’adversaire a laissé d’abord l’adversaire faire avant d’aller le contrer dans sa zone et la stratégie en mise en place par le néo coach des Congolais s’est avéré fructueuse. Loin de se décourager, la RD Congo est remontée d’un cran pour refaire son retard. Evoluant sans complexe les visiteurs auraient pu d’ailleurs remettre les pendules l’heure à la 19’ sur un coup franc direct exécuté par Kakuta n’eut été l’intervention spectaculaire du portier Doukha.

Contrée dans son camp, et manquant de punch devant, la sélection nationale a fini par concéder l’égalisation devant un onze de la RD Congo plus audacieux. Bakambu très en verve ne s’est fait par remettre les pendules à l’heure d’une jolie la tête (25e). Après la pause, les Fennecs recadrés ont repris quelques peu le jeu à leur compte mais sans dominer outrageusement l’adversaire qui au fil des minutes qui s’égrenaient prenait de plus en plus confiance dans ses capacités à faire un bon résultat devant les champions d’Afrique. Les changements opérés par le sélectionneur national se sont avérés non payant. C’est là faut-il le signaler la première contre-performance des Vert sous la houlette de Djamel Belmadi, en août 2018. Un match à oublier pour les Verts qui avaient apparemment pour la plupart la tête déjà tournée vers le match de Mardi prochain face à la Colombie, au stade Pierre-Mauroy de Lille . Une autre paire de manche synonyme de véritable test révélateur pour les Fennecs à deux étoiles. 

A chaud :

Djamel Belmadi (sélectionneur/ Algérie) : “Nous avons manqué un peu de rythme face à une équipe congolaise qui joue vite. Nous aurions pu mieux faire. Il y’a des joueurs qui avaient la possibilité de se montrer, ils l’ont clamé mais c’était difficile pour eux. Je n’aime pas citer des joueurs mais j’attendais plus de certains d’entre eux. Nous avons un problème avec la stabilité. On veut toujours de nouveaux joueurs, de nouveaux systèmes…Pourquoi vouloir toujours changer ? Les places sont chères. L’idéal pour moi est quand on change, on ne voit pas trop de différence. L’adversaire du jour était difficile à manier, il a des statistiques intéressantes, il avait atteint la demi-finale de la CAN à deux reprises ces dernières années, je n’enlève pas son mérite, les Congolais étaient bien

organisés. Il y avait de la frustration, mais je n’ai pas l’habitude de blâmer mes joueurs. J’ai hâte de voir leur réaction lors du second match amical face à la Colombie. Concernant la pelouse, elle était jouable, les jardiniers on fait un très bon travail”.

Christian N’sengi (sélectionneur/ RD Congo) : “Je suis très heureux de rencontrer l’Algérie mais ce qui me plait c’est son système de jeu et la personnalité de Belmadi. Je suis en train d’assurer l’intérim avec cette équipe, avec l’objectif de construire un groupe solide. Le résultat est prometteur pour les garçons, j’espère qu’on montera en puissance. J’ai dirigé sept séances d’entrainement avec des joueurs qui arrivaient séparément. Je suis fier de mon équipe, d’autant que nous avons réussi à tenir la dragée haute à l’Algérie, les joueurs ont fait le boulot”.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email