-- -- -- / -- -- --
Sports

Match Algérie-Cameroun : La FAF attend une réponse claire de la FIFA

Match Algérie-Cameroun : La FAF attend une réponse claire de la FIFA

Une semaine après avoir publié la réponse négative de la FIFA concernant le recours pour faire rejouer le match Algérie-Cameroun, la Fédération algérienne de football sort enfin de son mutisme. Dans un communiqué publié ce samedi, la FAF a tenu à apporter une réponse exhaustive à cette décision. 

La bataille des communiqués n’est pas prête de s’achever. Étudié le 21 avril, le recours déposé par la FAF auprès de la Commission du Discipline et la Commission d’Arbitrage de la FIFA a reçu une fin de non-recevoir. En réaction à cette décision, la FAF a publié cet après-midi un communiqué de presse détaillant l’ensemble des étapes de la procédure de recours afin « d’éclairer l’opinion sportive, en général, et les supporters de l’équipe nationale en particulier, et de mettre un frein aux spéculations, dont certaines ont dépassé le cadre purement sportif et réglementaire».

Tout au long de ce communiqué, la FAF indique avoir fait appel à une expertise externe, spécialisée et réputée auprès de plusieurs organismes internationaux selon ses mots, qui a transmis un rapport évaluant l’arbitrage de Bakary Gassama concluant son expertise à la constatation d’un « arbitrage suspect ».
Le rapport fait ainsi apparaitre trois décisions arbitrages qu’elle juge incorrectes, à savoir le but accordé au Cameroun, le but invalidé de Slimani pour les Verts et une main non sifflée dans la surface de réparation camerounaise, qui furent des décisions arbitrales à la défaveur de l’Algérie.

Le même rapport indique cependant que «des investigations supplémentaires seraient nécessaires pour indiquer si ce match a été intentionnellement manipulé ou pas au niveau de l’arbitrage».

Ayant reçu sa réponse de la Commission des Arbitres, le vendredi 6 mai, la FAF indique par la voie de ce communiqué que le courriel fourni par la FIFA ne répond «aucunement aux demandes introduites dans le dossier de réclamation». En réponse, le lendemain de la prise de connaissance de cette décision, l’instance fédérale a demandé à cette même commission des explications détaillées quant aux motivations de sa décision malgré la fourniture d’un dossier de réclamation «lourd et significatif à travers les vidéos jointes, et surtout l’expertise d’une agence spécialisée».

Les clarifications demandées par la FAF font égard à l’avis de la Commission d’Arbitrage quant au respect des Lois du Jeu et du protocole VAR par l’arbitre central de la rencontre, et à l’évaluation finale des «incidents» relevés durant le match qui furent vérifiés par les arbitres VAR. Par ailleurs, la demande de la FAF d’accéder aux contenus des conversations audio entre Bakary Gassama et les arbitres VAR est restée lettre morte auprès de la Commission d’Arbitrage de la FIFA.

En conclusion de ce communiqué, la FAF indique être encore en attente d’une réponse claire et objective quant aux éléments inscrits et apportés dans sa démarche de recours auprès des instances compétentes. Elle indique par ailleurs n’avoir jamais reçu d’éléments provenant de tierces parties apportant des éléments à ajouter à son dossier de réclamation. Une communication qui vient répondre à toute l’agitation médiatique née de personnes se réclamant en mesure de porter recours en leur nom (moral ou physique) auprès de la FIFA afin d’appuyer le recours déposé par la FAF.

Enfin, l’instance fédérale a tenu à rendre un hommage appuyé aux supporters algériens qui ont défendu, ces dernières semaines, avec une attitude «positive et responsable» le bienfondé de la réclamation effectuée auprès de la FIFA, et ce «quelque soit son issue». 

Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email