-- -- -- / -- -- --
Sports

marches contre le 5e mandat: les championnat de football compromis

marches contre le 5e mandat:  les championnat de football compromis

Au début de la saison 2018-2019, la FAF avait annoncé que la fin du championnat de Ligue 1 pour la saison 2018-2019 était fixée au dimanche 5 mai 2019, prenant en considération les dates FIFA et les différentes compétitions africaines. Cette décision a été prise car la CAN est prévue au mois de juin prochain en Egypte, au lieu du Cameroun. Force est de constater que, vu les évènements qui secouent le pays, il est fort probable que le championnat soit carrément reporté vers la fin de l’été, soit après le déroulement de la CAN 2019 prévue en juin au Maroc. Ce qui, de facto, devrait compliquer les choses pour la commission des compétitions au niveau de Ligue professionnel de football et de la FAF en matière de programmation. Et pour cause, au jour d’aujourd’hui, on compte déjà pas moins de trois reports de matchs en l’espace de trois jours.

C’est dire de complexité des choses pour le président de la Ligue professionnelle, Abdelkrim Medouar, déjà acculé de toutes parts pour la programmation des matchs dans les deux ligues que la Ligue gère. Medouar aurait instruit ses pairs de réfléchir sur un report des compétitions en question. Et ce ne sera pas une première puisque le scénario d’un report de championnat a déjà eu lieu après les évènements d’octobre 1988, la première guerre du Golfe en 1990, l’interruption du processus des élections en 1991-1992 et l’assassinat du président Mohamed Boudiaf. C’est clair que s’il y a persistance des manifestations contre le 5e mandat de l’actuel président de la République chaque vendredi, cela devrait inciter les instances concernées, de près de ou de loin, à interrompre toutes les manifestations, sportives en générale et footbalistique en particulier, sur le territoire national. De même pour l’instance fédérale, le site de la Fédération algérienne de football annonce que la rencontre des quarts de finale aller de la coupe d’Algérie, prévue le samedi 23 février 2019 au stade de l’Unité Maghrébine de Béjaïa, entre la JSMB et le PAC, a été reportée à une date ultérieure pour des raisons d’ordre public. Le lendemain, la Ligue a annoncé que la rencontre MC Alger – MC Oran, programmée le samedi 23 février au stade du 5-Juillet, a été reportée à une date ultérieure.

Ce match retard compte pour la 22e journée du championnat Mobilis de Ligue1. Et dimanche dernier, la même instance a indiqué que le match retard de la 19e journée du championnat de Ligue 1, entre le DRB Tadjenant et CR Belouizdad, programmé le 26 février à Tadjenant, a été reportée à une date ultérieure. Par ailleurs, les matchs USM Alger – Paradou AC de Ligue 1 (23ème journée) et US Biskra – JSM Skikda, et ASM Oran – RC Relizane de la Ligue 2 (24e journée), fixés initialement au vendredi 1er mars, sont reportés au samedi 2 mars. Ce qui laisse sérieusement croire que la date butoir du 5 mai n’a pas lieu d’être. Le cumul des rencontres influera négativement sur les équipes engagées en compétition continentale (Ligue des champions et coupe de la CAF) dont l’échéance est également prévue en mai. L’actuelle fin de saison s’annonce d’ores et déjà des plus hypothéquée.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email