-- -- -- / -- -- --
Nationale

Marche des pompiers : 230 agents suspendus

Marche des pompiers : 230 agents suspendus

Après avoir sommé dimanche les agents de le Protection civile d’arrêter leur mouvement de protestation, le ministère de l’Intérieur a réagi ce lundi en prenant des mesures disciplinaires à l’encontre des protestataires.

230 agents de la Protection civile ont été suspendus après leur participation à la marche de dimanche et des procédures judiciaires seront engagées à leur encontre, indique un communiqué du ministère de l’Intérieur.

Qualifiant l’action de dimanche de « dépassement dangereux » le ministère de l’Intérieur estime qu’il s’agit d’un «manquement au devoir de responsabilité qui vise à déstabiliser le corps de la protection civile.»

Les sit-in organisés par les agents de la Protection civile, lesquels expriment des revendications socioprofessionnelles, ont été qualifiés par le ministère de l’Intérieur de «violation inadmissible en leur qualité de corps constitué particulier», rappelant «les concernés par ce mouvement orchestré en leur qualité de corps constitué que ces comportements, qui portent atteinte à la sécurité et à la quiétude publiques, sont strictement inadmissibles».

Le ministère de l’Intérieur avait appelé les sapeurs-pompiers à «renoncer définitivement au mouvement», affirmant que «la tutelle observe le droit de prendre les mesures légales à cet effet». «Il a été enregistré un mouvement de protestation organisé par nombre d’agents de la Protection civile, contraire à la loi 02-90 relative à la prévention et au règlement des conflits collectifs de travail et à l’exercice du droit de grève, notamment l’article 43, ainsi qu’à l’article 23 du statut particulier des fonctionnaires relevant des corps de la Protection civile».

Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email