-- -- -- / -- -- --
Nationale

Marche des communaux et fonctionnaires à Béjaïa

Marche des communaux et fonctionnaires à Béjaïa

Plusieurs centaines de travailleurs (dont les fonctionnaires et ouvriers professionnels) issus des APC et daïras, entre autres, ont manifesté ce mercredi  à Béjaïa contre le régime et pour le respect de la volonté populaire.
Les manifestants qui ont marché à l’appel de la confédération générale des travailleurs Algérien (CGATA) depuis la maison de la culture jusqu’au siège de la wilaya ont exigé aussi « l’instauration d’une deuxième république, un Etat de droit démocratique et populaire ».
Les travailleurs estiment que l’Algérie est une et indivisible et dénoncent les tentatives de division du peuple par la réaction de la fibre du régionalisme en vue de faire passer son plan de transition et étouffer l’élan de changement radical porté par le peuple depuis plus de eux mois.
Des slogans hostiles au pouvoir ont été scandés dont le trois « B » et le peuple n’est pas dupe, pouvoir assassin, l’Algérie libre et démocratique, le pouvoir dégage, les voleurs dégagent, Ulac L’vote Ulac, le FLN et le RND dégagent, la mafia dégage ». Les centaines voire les milliers de travailleurs communaux qui ont investis la rue encore hier ont retiré leur franc soutien à l’insurrection du peuple qui est en marche pour imposer une vraie transition démocratique en dehors du système en place et ses supplétifs. « Le peuple instruit ne sera jamais soumis », « Le système veut changer le système », lit-on dans les pancartes et banderoles des manifestants qui réclament « l’instauration d‘une nouvelle république en dehors de visages du régime malsains quia spolié les richesses nationales du pays ».
Il y a lieu de noter que le rassemblement des maires et élus APW a été reporté à la journée de dimanche après-midi. 
N. Bensalem.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email