Marchandises immobilisées dans les ports : fin du blocage – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Marchandises immobilisées dans les ports : fin du blocage

Marchandises immobilisées dans les ports : fin du blocage
3270941 01/08/2018 The Arleigh Burke-class guided-missile destroyer USS Carney (DDG 64) at the Port of Odessa. Stringer/Sputnik (Photo by Stringer / Sputnik / Sputnik via AFP)

Toutes les marchandises importées légalement et bloquées au niveau des ports seront libérées. C’est ce qu’a affirmé le ministre du Commerce et de la Promotion des exportations, Tayeb Zitouni, affirmant que les pratiques bureaucratiques ne doivent pas toucher l’économie nationale.

« Tous les produits bloqués, actuellement au niveau des ports et qui ont été importés conformément aux cadres juridiques, c’est-à-dire avec une licence et une domiciliation bancaire, seront libérés et entreront sur les marchés », a affirmé le ministre, invité hier au Forum de la radio Chaîne 1. Le ministre du Commerce a indiqué qu’à 14 heures (ce lundi), tous les produits et marchandises seront transmis aux services des Douanes pour qu’ils soient définitivement libérés. Les pratiques bureaucratiques ne devront surtout pas toucher l’économie nationale et l’entraver, a indiqué le ministre. 

Il convient de noter que le ministre du Commerce avait déjà donné des instructions pour libérer l’importation, notamment des produits non fabriqués localement. Lors d’une visite effectuée jeudi dernier au niveau de l’Agence nationale de promotion du commerce extérieur (ALGEX), M. Zitouni a ordonné l’accélération du traitement des dossiers en suspens au niveau de ALGEX, ainsi que de faciliter l’importation des produits non fabriqués localement et les produits dont la production locale ne couvre pas le marché national. Il a cependant appelé à « œuvrer à la protection du produit local ». 

Pour rappel, le premier responsable du département du Commerce, fraîchement installé, avait également, lors d’une réunion de coordination tenue la semaine passée, en présence des cadres du ministère, des responsables des entreprises et organismes sous tutelle, donné un série d’instructions portant essentiellement sur la libération des marchandises et des équipements au niveau des ports, destinés aux usines, notamment ceux bénéficiant de licences d’importation. Il avait alors ordonné de faciliter la sortie des marchandises des opérateurs économiques et de ne pas entraver leurs intérêts, outre la simplification des démarches administratives en faveur des opérateurs économiques.

Par ailleurs, M. Zitouni est revenu sur la disponibilité des produits alimentaires, notamment ceux de large consommation, écartant toute pénurie de ces produits. « Il n’y a pas de pénurie des produits de base, le problème réside au niveau de la distribution », a-t-il précisé, affirmant que son département adopte une nouvelle approche pour ce qui est de l’approvisionnement des marchés durant ce mois de ramadhan. C’est une approche participative regroupant les commerçants et les opérateurs économiques. « On travaille sur l’amélioration de la stratégie nationale pour garantir la disponibilité des produits de base », a-t-il indiqué, signalant des perturbations dans certaines régions en raison de la non-maîtrise dans le réseau de distribution. 

  

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email