-- -- -- / -- -- --
Sports

Marathon international d’Alger : «La 1ère édition a été porteuse d’enseignements intéressants»

Marathon international d’Alger : «La 1ère édition a été porteuse d’enseignements intéressants»

La 1ère édition du marathon international d’Alger, disputé samedi dernier sur un parcours réglementaire de 42.195 km « a été porteuse d’enseignements intéressants », selon le Directeur technique des Equipes nationales d’athlétisme (DEN), Abdelkrim Sadou.

« Pour une première, on peut dire que ce marathon a été une totale réussite, car en plus d’un taux de participation appréciable d’environ 1800 athlètes, le circuit sur lequel s’est déroulée la course a été d’une qualité exceptionnelle » a déclaré le DEN lundi.
La plupart des athlètes étrangers ayant participé à ce marathon, dont le champion Kenyan Rotich Milton Kiplagat, vainqueur en en 2h09:04, devant son coéquipier Lawrence Cherono (2h10:17) et l’Ethiopien Robi Fikreassefa (3e, en 2h11:27) avaient en effet dit le plus grand bien de la qualité du circuit, tout comme de l’aspect organisationnel.

« Le parcours que nous avons choisi n’a rien à envier à celui de certaines grandes capitales européennes, comme Paris et Athènes et beaucoup d’athlètes l’ont apprécié, dont le Kenyan Kiplagat, qui a promis de revenir l’an prochain » a encore confié Sadou.
Le DEN a reconnu que « tout n’a pas été parfait », mais d’après lui « une première comporte toujours quelques imperfections », mais ces dernières revêtent quand même une certaine importance « car c’est à travers elles qu’on tire des enseignements ».

« Lors de la prochaine édition, nous procèderons peut-être à une fermeture complète du circuit, pendant toute la durée de la course, afin de garantir le meilleur déroulement possible à cette dernière. Le choix de l’horaire pourrait changer aussi, pour éviter un éventuel chevauchement avec les autres festivités, inscrites au programme du 1er-Novembre ».

« Lors de cette 1re édition, il fallait d’abord mesurer le circuit, puis attendre la décision de l’IAAF avant de pouvoir procéder aux autres préparatifs.

Mais à l’avenir, ce ne sera pas le cas. Le parcours est homologué pour cinq ans, faisant que nous serons tranquilles pendant toutes cette période, et c’est de bon augure ».
La meilleure performance algérienne dans cette 1re édition du marathon international d’Alger a été réalisée par Azzedine Chibane, qui s’est classé 13e avec un temps de 2h23:06.

Chez les dames, Souad Ait Salem a, quand à elle, réussi à décrocher la 6e place du classement, avec un temps de 2h44:40. Le départ de ce marathon a été donné près du jardin Sofia, en face de la Grande poste, en passant par le Boulevard Amirouche, la Place de la Concorde, El Hamma, le Pont des Fusillés, Mohammadia, puis par l’échangeur d’El Hamiz et Dar El Beïda, avant de revenir vers la direction Ouest.

Les athlètes sont passés par les Bananiers, puis l’Avenue de l’ALN vers Bab El Oued et les Deux Moulins avant de revenir vers la Place des Martyrs, puis le siège de l’Assemblée populaire nationale (APN), le point d’arrivée de cette course.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email