-- -- -- / -- -- --
Nationale

Marasme chez les agences de voyages : Les pouvoirs publics à la rescousse

Marasme chez les agences de voyages :  Les pouvoirs publics à la rescousse

A l’instar de la plupart des secteurs, celui du tourisme a subi les conséquences de la crise sanitaire qui frappe le monde entier. 
La saison estivale semble être compromise, surtout que dans le secteur du tourisme se sont uniquement les agences de voyages et de tourisme qui sont, jusqu’à présent, autorisées à reprendre l’activité, au grand dam des professionnels du tourisme qui ont interpellé les pouvoirs publics.
Ces derniers ont exprimé leur disposition à trouver les solutions adéquates à cette situation difficile.

Rudement touchées par le confinement, les agences de voyages ont été autorisées à reprendre le service, dans le cadre du déconfinement partiel lancé par le gouvernement.
Mais cette reprise risque d’être symbolique, d’autant que d’autres services étroitement liés à cette activité ne sont pas concernés, à l’instar des hôtels. La fermeture des frontières constitue également un obstacle pour ces agences de voyage et de tourisme, qui ne peuvent compter que sur le tourisme local, dans le cas où les pouvoirs publics autorisent l’activité.

Les professionnels du tourisme n’ont cessé de tirer la sonnette d’alarme et ont interpellé les autorités pour leur porter assistance, notamment financière, suite à l’arrêt de l’activité qui dure depuis prés de trois mois.

Des préoccupations qui semblent avoir trouver un écho auprès de la tutelle. Le directeur général du Tourisme au ministère du Tourisme, de l’Artisanat et du Travail familial, Noureddine Nedri a en effet, affirmé que toutes les propositions et les préoccupations soulevées par les professionnels du domaine ont été prises en considération et transmises au Premier ministère. Ce dernier, précise-t-il, a exprimé « son entière disposition » à y trouver des solutions idoines.

Il a rappelé que le premier ministère avait affirmé, dans un courrier officiel adressé au ministère du Tourisme, avoir instruit les structures financières à l’effet d’offrir toutes les facilitations nécessaires aux professionnels et opérateurs économiques, dont les agences de voyages affectées par le confinement.
Citant la prise en charge de l’octroi des crédits et l’allègement fiscal, il a indiqué que la tutelle a réitéré son engagement à aider les professionnels du domaine. Il est question d’accompagner ces opérateurs pour qu’ils puissent relancer leurs activités après la levée du confinement, et l’amélioration de leur situation financière, difficile en ce moment en raison de la suspension des activités, selon les précisions du DG du tourisme.

Il a rappelé les rencontres tenues entre la tutelle et nombre de syndicats et fédérations représentant les différents acteurs dans le domaine, y compris les agences de voyage, dans le but d’écouter leurs préoccupations et d’évaluer l’impact du confinement sur leurs activités et revenus. Le ministre du Tourisme avait assuré que les préoccupations et propositions des opérateurs du secteur « seront étudiées avec le plus grand sérieux dans le cadre du plan d’action du gouvernement afin de soutenir et assister tous les opérateurs économiques ».

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email