-- -- -- / -- -- --
Nationale

Manifestations : Décès de deux jeunes à Oued R’hiou

Manifestations : Décès de deux jeunes à Oued R’hiou

De violentes manifestations ont été enregistrées dans la ville d’Oued Rhiou (wilaya de Relizane) dans la nuit de mercredi à jeudi après le décès de jeunes à bord d’une motocyclette.

Cet accident, qui a provoqué la colère des jeunes de la ville, a provoqué un début de polémique entre la version des faits donnée par le procureur local et la DGSN, dont le commissariat d’Oued Rhiou a été attaqué par des jeunes en colère.

Dans sa version des faits, le procureur général du tribunal de Oued R’hiou indique dans un communiqué : « En date du 18 septembre 2018 à 21h45, un accident de la circulation s’est produit à Oued R’hiou. Une collision entre une voiture de la sûreté de daïra et une moto conduite par un mineur, S. MA, âgé de 15 ans, a provoqué le décès de ce dernier, et des blessures graves à son compagnon B.A.H, âgé de 24 ans ».

L’accident a provoqué des « émeutes et des manifestations. La route a été coupée à l’aide de pierres et de pneus. Des matières plastiques ont été brûlées », ajoute le même communiqué, qui fait état de « destructions d’infrastructures publiques » et d’« une tentative de s’introduire dans le siège de la sûreté de daïra pour arrêter le policier à l’origine de l’accident ».

L’intervention des forces de police a provoqué « la mort de deux personnes », ajoute le procureur, précisant qu’il a ordonné une enquête pour déterminer les responsabilités.

Par la suite, le même procureur général du tribunal de Oued R’hiou (Relizane) a rectifié jeudi sa première version des faits : « Le parquet général informe qu’après investigations, il s’est avéré que la voiture à l’origine de l’accident est une propriété privée de l’agent de police auteur de l’accident. Il s’agit d’une Renault Mégane de couleur blanche immatriculée à Relizane, elle n’appartient pas aux services de la sûreté de Oued R’hiou. »

Dans un précédent communiqué, le procureur général du tribunal de Oued R’hiou avait indiqué qu’« une collision entre une voiture de la sûreté de daïra et une moto conduite par un mineur, S.M.A, âgé de 15 ans, a provoqué le décès de ce dernier, et des blessures graves à son compagnon B.A.H, âgé de 24 ans ».

De son côté, la DGSN a publié un communiqué où elle a précisé que la collision a eu lieu entre une motocyclette et « un citoyen policier en position de repos, à bord de son véhicule personnel ».

« Dans la nuit du 18 septembre 2019, vers 21h30, un accident de circulation est survenu au niveau de la sortie ouest de la ville d’Oued R’hiou, sur la route nationale n°4, reliant Relizane à Chlef, entre un citoyen policier en position de repos, à bord de son véhicule personnel, et deux autres jeunes citoyens, âgés de 15 et 24 ans, qui se trouvaient sur une motocyclette, causant le décès du premier et des blessures au second », précise la DGSN, dans un communiqué publié sur son site Internet.

« A la suite de cet accident, des incidents ont éclaté entre des groupes d’individus et

les forces de l’ordre, à hauteur du siège de la sûreté de daïra, de l’établissement pénitentiaire et de l’agence BDL, causant de sérieuses dégradations au service public », affirme encore la DGSN.

« Du constat des faits l’on déplore le décès de deux jeunes citoyens, dans des circonstances que l’enquête en cours et l’expertise légale détermineront », ajoute la police dans son communiqué, précisant que le parquet, « avisé des incidents, a ordonné l’ouverture d’une enquête ».

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email