-- -- -- / -- -- --
Culture

Manifestations culturelles dans le sud: Ahellil et diversité

Manifestations culturelles dans le sud: Ahellil et diversité

Initiées au profit de la jeunesse dans le contexte des vacances scolaires d’hiver, des manifestations culturelles locales et nationales se poursuivent depuis ce samedi 27 décembre, dans plusieurs régions du sud d’Algérie.

Ces activités ont relancé la dynamique culturelle et touristique dans les régions du Sud, elles consistent en une panoplie de salons et journées culturelles dédiés à la musique et à la chanson d’expression amazighe et/ou arabe, à la poésie populaire, à l’artisanat, au tourisme, à des journées scientifiques et à des séminaires sur différents thèmes.

Dans la wilaya de Ouargla, les Olympiades d’activités de jeunes se poursuivent avec la participation de près de 180 jeunes âgés de 13 à 30 ans, représentant une trentaine de wilayas.

Les activités aussi variées, portent sur l’exposition de leurs produits en matière de technologies, d’audio-visuel, électronique, d’informatique, d’astronomie, d’environnement, d’arts plastiques, de musique, de poésie, de monologue théâtral et d’activités sportives. El-Bayadh a constitué un point de convergence de plus de 160 jeunes de 20 wilayas pour la rencontre nationale des sports récréatifs : billard, tennis de table, jeux électroniques et pétanque.

La troisième édition des Journées théâtrales pour enfants est le fait saillant de ces vacances scolaires à Nâama, cinq jours durant. L’encouragement de l’esprit d’initiative chez l’enfant, la création d’un espace de développement des capacités culturelles des enfants, font partie des objectifs assignés à cette manifestation qui coïncide avec le lancement des chantiers de réalisation d’un théâtre régional, pour un montant d’investissement de plus de 380 millions DA.

Cette dynamique culturelle a contribué à la propulsion d’activités touristiques dans la région saharienne, elle s’est également distinguée par le 8e festival national du chant d’Ahellil qui se poursuit au théâtre en plein air de Timimoune, avec la participation de plus d’une quarantaine de troupes locales. Placée sous le signe « Ahellil, patrimoine des générations », ce rendez-vous annuel s’étalera sur cinq jours avec des troupes du Gourara.

Diverses activités, dont des communications sur ce genre lyrique Ahellil, classé patrimoine immatériel universel en 2005 par l’UNESCO, seront animées par des chercheurs et anthropologues visant à mettre en valeur la portée sociale et civilisationnelle de la poésie Izelouane Ahellil.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email