Manifestation des retraités en février prochain – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Manifestation des retraités en février prochain

Manifestation des retraités en février prochain

Le bureau national de l’Organisation syndicale des retraités algériens (OSRAOSRA Organisation syndicale des retraités algériens), en attente d’agrément, continue de porter haut et fort la voix des retraités algériens et défendre leurs intérêts. Elle menace d’organiser une action nationale de contestation au mois de février prochain, dont la date et le lieu seront décidés ultérieurement.

Cette décision a été prise à l’issue de la réunion extraordinaire du bureau national, tenue le 3 janvier 2022, à l’effet d’étudier, d’évaluer et d’examiner la situation socio-économique que vivent les retraités.

Dans un communiqué sanctionnant cette réunion, l’Organisation syndicale des retraités algériens dénonce ce qu’elle qualifie de «mépris» de la part du ministère du Travail qui n’a, selon le même communiqué, donné aucune suite aux deux lettres qui lui ont été envoyées en date du 8 décembre 2021, ni daigné recevoir les délégations qui se sont déplacées à plusieurs reprises pour connaître les suites réservées aux envois.

Aussi, la même organisation a exprimé la déception des retraités vis-à-vis de la loi de finances 2022. Sur ce point, l’OSRA estime que cette loi de finances «ne répond pas ou peu à toutes les attentes des retraités et n’apporte pas les réponses tant espérées aux constats que notre organisation a faits, en particulier en matière de chute de pouvoir d’achat des retraités».

L’Organisation dénonce le non-versement de la revalorisation des pensions de retraite de 2021 ainsi que le refus de la suppression de l’IRG pour les pensions moyennes. C’est pour cette raison que «le bureau national a décidé, à l’unanimité, que seule une action nationale pourrait constituer un début de solution afin que les autorités concernées puissent répondre favorablement aux aspirations des couches les plus défavorisées de la société que sont les retraités», lit-on dans le même document. A cet égard, l’OSRA réitère ces revendications, à l’instar du versement immédiat de la revalorisation des pensions de retraite pour l’année 2021 ainsi que les rappels de huit mois.

L’organisation syndicale réclame aussi la compensation de la chute du pouvoir d’achat des retraités par une augmentation conséquente des pensions de retraite (60 000 DA) que «nous considérons comme équivalente aux taux d’inflation et aussi pour pallier la suppression des subventions. L’OSRA exige l’abrogation et la suppression de l’IRG pour toutes les pensions inférieures à 120 000 dinars.

Par ailleurs, le conseil national de l’OSRA compte tenir une réunion extraordinaire le samedi 29 janvier, à Alger, pour une évaluation globale des enjeux. Le bureau national d’OSRA, qui considère que la situation et les problèmes que subissent les retraités sont les mêmes que vivent les travailleurs actifs, appelle tous les syndicats à se joindre à l’action prévue en février pour arracher les droits des retraités et des travailleurs en général.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email