-- -- -- / -- -- --
MENASahel

Mali : Mise en place de la prochaine transition

Mali : Mise en place de la prochaine transition

Le comité national pour le salut du peuple (CNSP), auteur du putsch au Mali, le 18 août dernier, multiplie les contacts en vue de parvenir à la mise place d’une transition avec des dirigeants consensuels.
Après l’ancien Président Moussa Traoré et les familles fondatrices de Bamako le dimanche dernier, le colonel Assimi Goita et ses éléments ont rencontré, lundi 31 août 2020, les forces vives de la nation, rapporte la presse locale.

« Ces jeunes colonels, ce sont mes enfants. Je leur ai donné des conseils selon mon expérience, les fonctions que j’ai occupées. Je leur ai dit les erreurs commises, ce qu’il faut éviter et j’espère qu’ils ont compris et qu’ils éviteront jusqu’à ce que le Mali soit sur le droit chemin », a déclaré Moussa Traoré au micro de l’ORTM.
Selon le programme des nouveaux hommes forts au Mali, publié sur les réseaux sociaux, le CNSP a rencontré les groupements et partis politiques dont l’EPM, le FSD, l’ADP-Maliba, Yelema, le MIRIA. Cette rencontre sera présidée par le président du CNSP, le colonel Assimi Goita qui était assisté par le colonel Bagayoko.
Trois autres officiers de la junte, rencontraient, les syndicats maliens, dont l’UNTM, les magistrats, les enseignants.
La junte a rencontré aussi des représentants du patronat, des religieux, à savoir le Haut conseil islamique, les Catholiques et les Protestants .
Le but de ces concertations est d’aboutir à la mise en place d’une transition inclusive au Mali.
La Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a demandé une transition au Mali de 12 mois.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email