-- -- -- / -- -- --
Monde

Mali : L’ONU fait état d'”avancées” dans la mise en œuvre de l’accord de paix

Mali : L’ONU fait état d'”avancées” dans la mise en œuvre de l’accord de paix

En dépit des drames répétés, des avancées significatives ont été enregistrées dans la mise en œuvre de l’accord de paix au Mali, a indiqué, mardi devant le Conseil de sécurité, le chef de la mission de l’ONU dans ce pays.

Le chef de la Mission des Nations Unies au Mali (MINUSMA), Mahamat Saleh Annadif, a mis en avant les avancées dans les domaines des réformes politiques et institutionnelles, des questions de défense et de sécurité ainsi que des questions de développement socio-économique.

“Au titre de ces avancées, l’on peut citer la promulgation (en juillet dernier) de la loi d’Entente nationale et de la loi établissant les principes fondamentaux de la création, de l’organisation et du contrôle de la zone de développement des régions du nord, laquelle pose les bases de la relance du développement au niveau local”, a dit M. Annadif qui présentait aux membres du Conseil le dernier rapport trimestriel sur la situation au Mali.

Il a également salué la tenue du 14 au 16 septembre à Bamako, de l’atelier qui a validé les termes de référence du Dialogue national inclusif et le lancement officiel de ce dernier par le Premier ministre malien, Boubou Cissé.

“A cet égard, nous notons que les principales réformes politiques et institutionnelles prévues par l’accord figurent en bonne place dans les termes de référence validés”, a-t-il dit.

Au niveau du pilier défense et sécurité de l’accord de paix, la planification du redéploiement des 1.006 combattants issus du Mécanisme opérationnel de coordination (MOC), et désormais partie intégrante des Forces de défense et de sécurité maliennes (FDSM), est en bonne voie, a indiqué le chef de la mission de paix onusienne au Mali (MINUSMA).

Ce nombre sera complété par 328 autres qui sont encore en formation, puis 506 autres pour ramener l’effectif à près de 1840. “Ces éléments, mélangés à d’autres issus des unités déjà constituées seront redéployés dans les régions du Nord en tant qu’embryon des Forces de défense et de sécurité maliennes reconstituées et réformées”, a-t-il précisé.

Pour rappel, le président malien, Ibrahim Boubacar Keïta, s’est félicité en été des avancées enregistrées dans la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation, issu du processus d’Alger et signé à Bamako il y a quatre ans jour pour jour, réitérant l’hommage aux efforts inlassables de médiation internationale dans le cadre de ce processus.

Dans un discours prononcé à l’occasion de la célébration du 4e anniversaire de l’Accord pour la paix et la réconciliation, en juin dernier, le Président Keïta a souligné qu’”en quatre ans, beaucoup a été fait dans la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger avec un accompagnement sans faille des partenaires (du Mali) notamment la médiation internationale qui ne ménage aucun effort pour préserver les équilibres du processus”.

“L’Accord est un instrument pour la paix, la stabilisation et le développement socio-économique de notre pays. Que l’on n’en doute point ! Je m’incline devant la mémoire de tous ceux qui sont tombés dans la guerre du Mali, cette guerre pour la dignité, l’intégrité, la diversité mais l’unité du Mali”, a poursuivi

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email