-- -- -- / -- -- --
Sports

Madjer va s’expliquer devant Zetchi

Madjer va s’expliquer devant Zetchi

Le néo-entraineur national, Rabah Madjer, a profité de la victoire de l’équipe nationale contre la Centrafrique pour répondre à ses détracteurs.

C’est un coach remonté contre certains journalistes et consultant qui s’est présenté à la conférence de presse d’après match. De mémoire de sportifs, jamais l’on a vu Madjer s’emporter de la sorte.

Il était même allé jusqu’à s’accrocher verbalement avec un journaliste qui l’a accusé ouvertement de lui mettre les bâtons dans les roues, non sans le qualifier « d’ennemi de l’équipe nationale ».

« Ceux qui nous critiquent, aidez-nous par votre silence. Je ne voulais pas répondre mais maintenant, je ne comprends pas ce qui se passe. Pourquoi toutes ces attaques contre l’EN et ma personne.

De toute façon, les critiques ne nous atteignent pas. Celui qui ne nous aime pas et qui n’aime pas l’EN, c’est son affaire », a-t-il lancé avec un ton colérique.

Mieux, le sélectionneur national a promis de faire taire ses détracteurs une fois pour toutes dans les prochains mois, c’est-à-dire lorsqu’il va mettre en exécution son projet de reconstruction de l’équipe nationale. « Cette équipe nationale mérite tout le respect. Il faut apprendre à dire merci. Je ne sais pas ce qui se passe avec nous.

Les gens ne sont jamais contents et je ne sais pas pourquoi. Après la prestation d’aujourd’hui, il y a beaucoup de gens qui vont changer d’avis. »Toujours est-il que sur le groupe mis à sa disposition, le sélectionneur national avoue qu’il y a des manques : « Je ne suis pas satisfait à 100% car il manque des individualités qui peuvent donner beaucoup à l’EN.

On va commencer à travailler et choisir les meilleurs joueurs. On choisit le stade où on joue. Quand on a une équipe qui est capable de jouer, on n’est pas touchés par les critiques. On fait notre travail et je ne pense qu’à l’EN et à son avenir. Maintenant, on travaille dans de très bonnes conditions et les joueurs sont disponibles. La preuve, il y a un changement en bien », a-t-il ajouté.

Une chose est sûre : l’incident qui a eu lieu dans cette conférence de presse ne va passer sous silence. Selon un proche du président de la FAF, Kheireddine Zetchi, ce dernier qui se trouve actuellement au Maroc pour assister au tirage au sort de la CHAN-2018, va convoquer Madjer dès son retour au pays pour s’expliquer avec lui sur son comportement au cours de sa conférence de presse.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email