-- -- -- / -- -- --
Op-Ed

Made in Algeria ?

Dans quelques jours, le ministère du Commerce lancera sa campagne de sensibilisation pour que le consommateur choisisse le produit algérien, avec « Consommons algérien » comme slogan simple et explicite, en vue d’encourager la préférence nationale et donc d’encourager la production locale.

L’initiative, dans l’absolu, s’impose comme une bataille légitime dans la guerre commerciale que se livrent les industries concurrentes du vaste monde. Mais le consommateur algérien n’est pas dupe. Il n’ignore pas que la production en Algérie, dans beaucoup de secteurs, dépend presque à cent pour cent de la matière première et des produits semi-finis importés.

Du coup, consommer le produit local ne signifie pas forcément faire acte d’un patriotisme économique très efficace. On peut cependant se consoler sur le plan de la ressource humaine en considérant qu’en achetant les biens de consommation made in Algeria, on protège les emplois dans les usines installées sur le territoire national. Encore faut-il que la qualité soit au rendez-vous et que le coût du produit algérien ne soit pas hors compétition sur le marché.

Il arrive souvent, en effet, que les industriels algériens ne sachent pas concurrencer un cartable venu de la lointaine Chine, ou encore que la qualité supérieure du sac à dos algérien ne suffise pas à convaincre le client, à la recherche du prix le plus bas.

En ce sens la campagne de sensibilisation devra s’attacher à faire valoir les vrais avantages de la consommation du produit local, en orientant les consommateurs par l’énonciation de critères rationnels plaidant pour l’industrie algérienne.

Par exemple, en matière de sécurité et de fiabilité, depuis quelques années, les Algériens ont disqualifié nombre d’équipements électriques douteux importé et destinés au secteur du bâtiment, au bénéfice d’une marque locale qui propose des tarifs certes un peu plus élevés mais une qualité nettement meilleure.

Les associations de défense du consommateur savent comparer le rapport qualité/prix des différents produits sans subir les pressions des cercles d’intérêt. Il faudrait donc encourager leur multiplication à travers le pays et leur accorder une tribune particulière pour cette campagne en faveur de la production algérienne.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email