Macron s'exprime sur l'affaire Amira Bouraoui – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale Algérie-France

Macron s’exprime sur l’affaire Amira Bouraoui

Macron s’exprime sur l’affaire Amira Bouraoui

 Le président français Emmanuel Macron s’est exprimé, ce lundi 27 février, sur  l’affaire Amira Bouraoui, se disant confiant de poursuivre son chemin de renouer les relations algéro-françaises, malgré l’impact qu’a causé cette affaire.

«Il y a eu une polémique sur le retour en France d’une Franco-algérienne depuis la Tunisie, avec aussi beaucoup de choses qui ont été racontées et un discours qui s’est construit», a déclaré le chef d’Etat français dans une conférence de presse sur sa stratégie en Afrique.

«Je sais pouvoir compter sur l’amitié et l’engagement du président algérien Abdelmadjid Tebboune. Nous avancerons là aussi».

«Je pense qu’il y a beaucoup de gens qui ont intérêt à ce que l’on fait depuis des années maintenant avec l’Algérie ne réussisse pas» a, par ailleurs, souligné le président français préciser qui sont les parties qu’il a ciblées .
«Et bien j’ai un message très simple: je vais continuer, ce n’est pas le premier coup de grisou, j’en ai déjà eu mais il faut continuer ainsi, humblement, pragmatiquement», a-t-il, encore, dit.

Par ailleurs, Macron a mis en avant  l’”énorme travail sur la “mémoire ‘entre l’Algérie et la France, « On va continuer ce travail avec nos jeunesses, on a fait un gros travail sur le plan économique et militaire”, citant  la visite du général d’armée, Saïd Chengriha, en janvier en France.

Le chef d’Etat français a aussi évoqué la question de la mobilité et des visas avec l’Algérie, affirmant qu’il a confié au ministre de l’Europe et des affaires étrangères la mission pour établir une politique claire de lutte contre l’immigration clandestine sans qu’il y ait un impacte sur les étudiants, les artistes et le rapprochement entre les familles.

Pour rappel, le 8 février 2023, l’Algérie, sur instruction du président de la République Abdelmadjid Tebboune, a rappelé pour consultations son ambassadeur en France, en protestation contre l’exfiltration illégale via la Tunisie de la militante Amira Bouraoui, condamnée par la justice algérienne et interdite de sortie du territoire.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email