-- -- -- / -- -- --
Nationale

Lyes Merabet au Jeune Indépendant : « La situation n’est pas rassurante »

Lyes Merabet au Jeune Indépendant : « La situation n’est pas rassurante »

Ce que l’on craignait est arrivé. Un relâchement dans le respect des mesures barrières depuis le début du déconfinement est enregistré dans plusieurs localités du pays.
Résultat : le nombre de contamination et décès dus au Covid-19 a augmenté de manière inquiétante.

Le reconfinement doit être reconduit, notamment dans certaines wilayas où des foyers de contamination ont apparu.

Devant cette situation inquiétante, les spécialistes sont catégoriques : il faut reconfiner en urgence.
C’est notamment la recommandation de Lyes Merabet, président du syndicat national des praticiens de la santé publique (SNPSP).

Joint par téléphone, il affirme au Jeune Indépendant que « la situation n’est pas du tout rassurante », compte tenu de la hausse quotidienne des contaminés et de décès. 

Signalant que le nombre des contaminés est plus élevé par rapport aux chiffres annoncés, d’autant qu’on est en situation de sous dépistage, Merabet estime que le confinement doit être imposé de nouveau, notamment dans certains wilayas ou communes où des foyers de contamination ont apparu, en l’accompagnant avec un dépistage ciblé.

« La décision du confinement a été motivée par des considérations sanitaires, on peut reconsidérer cette décision et décider d’un reconfinement, car la situation sanitaire le dicte », a-t-il indiqué, soulignant la nécessité de coordination, d’autant précise-t-il, que le ministère de la Santé travaille seul et n’implique aucunement les syndicats de la santé. « On subit les décisions prises dans des cercles restreints », souligne le président du SNPSP, qui dit “qu’on a déconfiné rapidement ». 

Selon lui, la décision a été prise pour pallier aux conséquences économiques et sociales du confinement. Or, la décision doit être motivée essentiellement par des indicateurs épidémiologiques et sanitaires, en tenant en compte la situation sociale et économique. Selon lui, même si on décide du déconfinement, cette mesure doit être accompagnée pour éviter l’apparition d’autres foyers de contamination.

Il signale également le non-respect des mesures barrières et un relâchement dans plusieurs secteurs. Sur ce front, il cite le recul des collectivités locales et la disparition du travail associatif qui avait joué un grand rôle dans la sensibilisation et la prévention.

« Les opérations de nettoyage, bien qu’elles ne soient pas nécessaires comme le démontrent plusieurs études, ne se font plus, alors qu’elles avaient un impact psychologique sur les personnes qui adhéraient à cette démarche », a-t-il précisé. Le praticien de santé publique préconise cependant la sensibilisation, surtout estime-t-il, qu’ « on a cédé le terrain » et certains doutent même de l’existence de cette maladie et ne respectent pas les mesures barrières.

Outre la sensibilisation, il juge nécessaire de sévir contre les récalcitrants surtout que le cadre réglementaire est là.

Evoquant la situation des professionnels de la santé, Merabet estime que le secteur de la santé est lésé. « Beaucoup d’entres eux ont contracté le Covid- 19 et ont contaminé leur entourage », a-t-il fait savoir, signalant l’épuisement du personnel.

Lyes Merabet qui dit que c’est irresponsable d’organiser des marches dans ces conditions sanitaires, termine en tirant la sonnette d’alarme : on s’attend à un pic de contamination. « On va connaitre une situation plus compliquée que ce nous avons vécu avant », met-il en garde, car on est dans une situation de déconfinement sans respect des conditions préconisées par les spécialistes. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email