-- -- -- / -- -- --
Nationale

Lutte contre la harga : Lalmas plaide pour des réformes urgentes

Lutte contre la harga : Lalmas plaide pour des réformes urgentes

Une évaluation des dispositifs d’aide à l’emploi telles la Cnac, l’Ansej, l’Angem, est plus que nécessaire, en vue de les revoir pour qu’ils soient à même de répondre aux besoins des jeunes en matière d’insertion socio-économique, compte tenu de l’échec « avéré » de ces dispositifs. C’est ce qu’a affirmé ce mecredi Smail Lalmas lors de son passage sur les ondes de la Chaîne 3, en tant que membre de l’atelier contre la harga organisé par le ministère de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire.

Lalmas a déclaré que le phénomène de la harga est le contrecoup d’une mauvaise gestion ayant duré plusieurs dizaines d’années ainsi que de l’inefficacité de la stratégie de l’emploi adoptée par le gouvernement. A propos des statistiques relatives aux harraga, il fait remarquer qu’elles ne sont pas exactes et ne reflètent pas le nombre précis de ces jeunes aspirant rejoindre l’autre rive de la Méditerranée, sans compter l’élite qui quitte massivement le pays via des procédures légales. Pour arrêter cette hémorragie des cerveaux, suggère-t-il, les décideurs sont appelés à les associer aux politiques de construction de notre économie au lieu de les former pour qu’ils fassent le bonheur des autres pays.

L’expert Lalmas a été associé à cet atelier dans le but de mettre en place un observatoire pour récupérer tous les dispositifs existants et les réformer. Il est envisagé de dissocier cet observatoire d’une tutelle qui pourrait empêcher de procéder rapidement et efficacement. Il sera soutenu, ajoute l’expert, par plusieurs pôles citant, entre autres, le pôle formation et des pôles d’innovation. L’objectif étant, dit-il, d’absorber cette masse d’énergie constituée de nos jeunes chômeurs.

Soulignant l’impératif d’un nouveau modèle économique permettant la construction d’une économie avec des soubassements solides, qui tiendrait en compte tous les aspects y afférents.

Il a signalé, en outre, l’amplification du chômage qui gagne presque toutes les catégories d’âge y compris des quinquagénaires qui devront, eux aussi, être pris en charge dans le cadre de l’insertion socioéconomique.

Selon Lalmas, les manifestations ayant eu lieu ces derniers jours ne sont qu’un signe de bonne santé de la société, dont il faudrait profiter pour relancer l’appareil de la production en se basant sur la diversification économique. La communication et le dialogue, ajoute-t-il, doivent être instaurés entre gouvernés et gouvernants, estimant nécessaire d’être à l’écoute des revendications du peuple.

Pour ce faire, l’intervenant met l’accent sur l’implication de la ressource humaine compétente, malheureusement marginalisée. Il est question, à ses yeux, d’éliminer la bureaucratie en mettant le politique au service de l’économique pour avoir des structures administratives en mode d’organisation plus souple.

Sur la question d’associer la diaspora à la relance de « l’appareil Algérie », l’expert réitère l’importance de l’inviter à apporter sa contribution autour d’un programme réel à même de faire sortir le pays de cette crise.

Evoquant la politique d’exportation à laquelle s’attelle le gouvernement, l’expert en commerce extérieur juge « inutile » d’être à des manifestations économiques régionales ou internationales sans avoir défini les marchés à cibler pour se positionner à l’extérieur de manière confortable et durable, appelant à la revue de la copie. Selon lui, il faudrait d’abord mettre en place des accords de libre-échange avec les pays africains si l’on veut réellement cibler le marché africain. L’autre axe primordial pour mener la bataille de l’exportation étant la logistique, explique l’intervenant. A ce titre, il va falloir élaborer une politique de logistique et de transport répondant aux besoins de nos exportateurs. Sans omettre d’assurer un bon accompagnement à ces opérateurs en commençant par la réforme du système bancaire, actuellement désuet.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email