Hausse des contaminations au Covid-19 : La solution dans la vaccination – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Hausse des contaminations au Covid-19 : La solution dans la vaccination

Hausse des contaminations au Covid-19 : La solution dans la vaccination

L’urgence de se faire vacciner contre le coronavirus (Covid-19) a été réitérée jeudi par le directeur des activités médicales et paramédicales au CHU Mustapha Pacha (Alger), qui relève une « forte » contamination du personnel médical, ces derniers jours.

« En l’espace de quelques jours, nous avons enregistré une augmentation des cas de personnes atteintes par cette pandémie. Nous sommes, ainsi, passés de 25 consultations par jour à 300, et la moitié de ces consultations concernent le personnel de santé », indique ce responsable qui était l’invité de la Radio nationale.

Il a noté, dans ce sens, un taux de contamination « record » du personnel de la Santé, ce qui pose, a-t-il affirmé, d’ »énormes problèmes » pour la gestion des activités de base, notamment les gardes.

Le Pr Belhadj a déploré le fait que les appels à la vaccination n’aient pas eu l’écho souhaité, y compris parmi le personnel médical.

Il a rappelé que l’Algérie a enregistré, depuis le début de la pandémie, « 448 décès dans les rangs du personnel médical, dont les deux tiers sont des médecins, soit 250 décès ».

Se basant, par ailleurs, sur une étude statistique réalisée par le ministère de la Santé, le même responsable a relevé que « 90% des personnes admises en réanimation sont des sujets non-vaccinés ».

« Il est suicidaire de ne pas vacciner les personnes âgées et celles ayant des maladies chroniques », a-t-il dit, appelant par la même occasion, à « se vacciner contre la grippe saisonnière ».

Concernant le secteur de l’Education, dont les cours sont suspendus pour 10 jours depuis le 20 janvier dernier à cause du coronavirus, il a plaidé pour le prolongement d’une semaine de l’arrêt des cours dans les établissements scolaires et universitaires.

« Le secteur de l’Enseignement, tous paliers confondus, connait une flambée des contaminations », a soutenu Pr Belhadj, qui propose de « prolonger encore d’une semaine l’arrêt des cours dans les écoles et les universités ».

Pour lui, « il faut attendre la phase de décrue, qui devrait intervenir à partir du milieu de la semaine prochaine ». 

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email