-- -- -- / -- -- --
Nationale

Lutte conte le Covid-19: Main dans la main face à dure épreuve

Lutte conte le Covid-19: Main dans la main face à dure épreuve

Face à une pandémie des plus désastreuses fauchant la vie des milliers de victimes par jour dans le monde, l’esprit de solidarité chez les Algériens s’installe comme une leitmotiv pour faire face à une épreuve dure et inédite.

Ainsi et depuis de début de la crise sanitaire du Covid-19, l’on a assisté à plusieurs actions de solidarité menées par de simples citoyens en faveur d’abord la population de Blida, foyer de l’épidémie. Ensuite, le mouvement associatif s’est transformé sitôt en relais de toute personne bienfaisante et en catalyseur des aides caritatives. C’est dans cette optique que l’Association nationale des Commerçants et artisans (ANCA) a organisé jeudi dernier une caravane de solidarité composée de dix camions de divers produits alimentaires destinés à la population de Blida. A ce propos le président de l’ANCA Boulenouar Hadj-Tahar a indiqué ce samedi au Jeune Indépendant qu’il s’agit une première action censée être suivies par d’autres actions similaires dans différentes wilayas.

« Nous envisageons via nos représentant à l’échelle locale d’organiser, à partir de cette semaine, des aides au profit des travailleurs journaliers ainsi que ceux exerçant une profession libérale ».

L’ANCA lance, ajoute-t-il, une campagne de sensibilisation à l’adresse des commerçants ainsi que des consommateurs afin de mettre en place des dispositifs au sein des quartiers permettant l’acheminement à domicile les produits alimentaires et épargner aux consommateurs les déplacements qui ne sont pas indispensables. Cette campagne, relève le président de l’ANCA, a été préparée en coordination avec la Direction nationale de la sureté nationale (DGSN ) et les directions du Commerce.

De son côté, l’Association nationale pour la Protection et la Promotion de la Femme et de la Jeunesse (ANPPFJ), s’est mobilisée depuis les premières semaines de la crise sanitaire pour sensibiliser la population , notamment à Alger, quant à l’impératif de respecter les mesures de confinement. Selon les précisions de la présidente de l’Association, Mme Nadia Dridi, leur mission ne se limite pas à la sensibilisation, mais comprend également la coordination avec les autorités locales aux fins de mettre à la disposition de la population les produits alimentaires de première nécessité. Collecte et distributions des produits pharmaceutiques aux gens et aux établissements hospitaliers ainsi que la contribution à la création de marchés provisoires destinés aux denrées alimentaires sont des actions parmi d’autres accomplies par l’ANPPFJ. Mme Dridi avait fait savoir que l’APC d’Alger -Centre avec la contribution de la société civile et les comités de quartiers a mis en place la semaine dernière un marché provisoire au stade Ouguenouni à Telemly.

La communauté universitaire, fleuron des compétences, n’est pas en reste de cet élan de solidarité. Diverses initiatives de fabrication du gel désinfectant ont vu le jour depuis le début de la crise. Elles ont été initiées par des étudiants et enseignants de l’Université de Bab Ezzouar et de celle de Tizi Ouzou (UMMOU), pour ne citer que ces deux campus. Les premières quantités produites du gel hydrolaccolique ont été distribuées gratuitement aux hôpitaux en vue de satisfaire leurs demandes croissantes au fil des jours, avait affirmé Abdenour étudiant à l’université de Bab Ezzouar et un des artisans de cette action. L’on recense aussi

la collecte et distribution des masques, des gants et d’autres produits pharmaceutiques.

Quant à la diaspora algérienne à l’étranger , les premiers réseaux de coordination visant à prévoir des opérations d’ envoi d’aides à l’Algérie ont été mis en place juste après l’annonce de l’existence des premiers cas confirmés, à l’image de l’initiative portant le slogan « For Algeria ». il s’agit d’un groupe de compétences algériennes à l’étranger qui ont décidé d’apporter leur soutien à leur partie d’origine à travers des lots de fournitures médicales.

Sabri Ouchen, ingénieur en génie électrique établi en Allemagne et membre de l’initiative en question, a expliqué au Jeune Indépendant que le dernier bilan de la collecte du matériel médical recense l’envoi vers l’Algérie de 5 200 tests de dépistages du virus Covid-19 provenant de la Belgique, 13 000 kits de tests de dépistage acquis de la Chine, 150 kits de literie destinés aux les hôpitaux ainsi que la collecte et la distribution de 2 500 masques fabriqués localement. Ces produits, rappelons-le, seront réceptionnés en coordination avec des médecins et les autorités publiques au cours de cette semaine.

Toujours dans le cadre de la lutte contre le Covid-19, le Croissant-Rouge algérien (CRA) qui regroupe des bénévoles tente de se déployer dans la mesure du possible en ces temps difficiles pour apporter sa pierre à l’édifice. Selon sa présidente Saida Benhabyles, le CRA qui fonctionne grâce à des bénévoles essaie « de faire de son mieux » et coordonne avec organisations humanitaires étrangères tel que la croix rouge chinoise ainsi que l’Union générale des commerçants chinois en Algérie, où l’on compte un lot de 100 000 masques offert comme don par la chine.

S’ajoute à cela les formations dispensées aux membres bénévoles secouristes afin d’agir sur le terrain et intervenir en cas d’urgence. Autant dire que les algériens affirment encore une fois que la culture de solidarité est, bel est bien, ancrée en eux depuis des lustres quelque soient les circonstances.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email