-- -- -- / -- -- --
Sports

L’USMA dans la peau d’un champion

L’USMA dans la peau d’un champion

A deux journées du tomber de rideau de la phase des poules, l’USMA a réussi à composter son ticket pour le dernier carré à la faveur de son petit succès largement mérité au détriment du MCEE au stade Messaoud-Zouggar.

Dans un match où les pronostics plaidaient en faveur du leader de la poule B même si le Babya affichait une certaine, volonté-qui n’a pas suffi- de décrocher une première victoire dans cette prestigieuse compétition continentale ne serait-ce que pour l’honneur, les Rouge et Noir de Soustara mieux inspirés et hyper motivés ont laissé l’orage eulmi passer pour prendre le match en main et imposer leur suprématie matérialisée par une domination quasi-totale en particulier lors du second half.

Ce qui a fait la différence dans cette opposition c’est la présence dans les rangs usmistes d’un effectif talentueux, aguerri et expérimenté. Toutefois, la partie s’est achevée sur un score étriquée. A la lecture du résultat ayant sanctionné les débats, l’on supposerait que la rencontre était très serrée et que les espaces étaient très réduits.

Au contraire, les coéquipiers du capitaine Zemma se sont procurés une multitude d’occasions nettes de scorer. Ces dernières ont été vendangées par manque de lucidité des attaquants qui ont pêché dans le dernier geste.

D’ailleurs, le staff du club de Soustara aura sûrement noté le manque d’efficacité pour essayer d’y remédier durant les deux derniers rounds avant le match décisif des demi-finales. Toutefois, il y a lieu de signaler que les joueurs usmistes ont terminé très fort la rencontre grâce à une très bonne fraîcheur physique, un facteur incontournable dans le haut niveau et qui peut peser positivement en faveur de l’USMA lors de l’échéance décisive de la demi finale.

Un carton plein : 12 sur 12

Le moins que l’on puisse dire sur le parcours de l’USMA dans la phase des poules de la Champions League c’est qu’il est exceptionnel puisque les gars de Soustara, ont réussi la passe de quatre comptabilisant 12 points sur les 12 possibles, voire un sans faute qui permet à Belaili et consorts de se sentir déjà dans la peau d’un champion.

Pourtant, avec un staff composé de Meftah, Hadj Adlène et chapeauté par Miloud Hamdi, les Rouge et Noir ont réussi à relever le défi en propulsant l’équipe phare de Soustara dans le carré d’as après une saison catastrophique en Championnat de Ligue 1 Mobilis. Ce parcours sensationnel commence à faire rêver les fans qui nourrissant de grands espoirs de voir leur équipe favorite monter sur le toit de l’Afrique et succéder à l’Aigle Noir d’Aïn Fouara.

Objectif doublement atteint

A l’occasion de la rencontre comptant pour la 4ème journée de la Ligue des champions africaine (poule B), les protégés de l’entraîneur en chef Hamdi se sont donné le mot de rester sur la dynamique positive en allant chercher un 4ème succès en terre eulmie dans le but de consolider leur position de leader incontesté et incontestable. Cette position leur donnera la possibilité de recevoir leur adversaire de la demi-finale au stade Omar-Hamadi lors le compte du match retour.

Il semble que tous les voyants sont au vert pour la formation de Soustara de réaliser le rêve de remporter pour la première dans l’histoire du club la Champions League africaine qui lui donnera l’occasion inouïe de jouer le mondial des clubs qui se déroulera au Japon au mois de décembre. Aussi, Koudri et ses coéquipiers auront peut être l’opportunité de donner la réplique au Barça de Messi, Neymar, Iniesta et autre Suarès : un rêve qui ne se réalise qu’une seule dans la vie d’un joueur. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email