-- -- -- / -- -- --
Nationale

L’université de Skikda s’implique

L’université de Skikda s’implique

En marge de la célébration de la Journée mondiale des zones humides, deux conventions de collaboration ont été signées ce vendredi à l’université 20-août-1955 de Skikda entre cette institution de l’enseignement supérieur, la Conservation des forêts et la Direction de la pêche et des ressources halieutiques.

Ces deux conventions, permettront à l’université de s’ouvrir sur son environnement socio-économique et de redynamiser les domaines de la recherche pour les étudiants en licence et post-graduation (master) des facultés de l’agronomie et de l’hydrobiologie marine, a indiqué le recteur de cette université, Salim Haddad.

De son côté, le directeur de la pêche et des ressources halieutiques, Hocine Bousbia, a considéré que la convention paraphée entre son secteur et l’université de Skikda est susceptible de doter le secteur de la pêche de recherche scientifique, notamment sur la zone humide (Guerbès-Sanhadja) de la wilaya de Skikda, une région où la pisciculture a été initiée, et le résultat des études pourra ‘’mieux éclairer’’ les intervenants dans le secteur de la pêche.

D’autre part, Hocine Bousbia a fait savoir que le personnel du secteur de la pêche et des ressources halieutiques bénéficiera de sessions de formation et d’amélioration de niveau à l’université 20-août-1955, au titre de cette convention.

Par ailleurs, la deuxième convention signée avec la direction de la conservation des forêts concerne un appui aux étudiants, sur le plan orientation, au cours de leurs recherches académiques dans la zone humide Guerbès-Sanhadja, surtout que le complexe compte trente et une (31) zones humides réparties entre lacs, étangs, marais, aulnaies et lagunes, qui va permettre d’exploiter cette riche palette de zones humides, ces milieux qui font partie des ressources les plus précieuses sur le plan de la diversité biologique et de la productivité naturelle.

Pour rappel et sous le thème « les zones humides pour un avenir urbain durable », l’Algérie a célébré, avant-hier , la Journée mondiale des zones humides (JMZH) pour commémorer la signature de la Convention sur les zones humides du 2 février 1971, ratifiée dans la ville iranienne de Ramsar.

Considérant l’importance de ces zones, l’Algérie a rejoint la Convention Ramsar sur l’utilisation rationnelle des zones humides dès 1982. Les zones humides jouent, en effet, un rôle important en atténuant les impacts des phénomènes météorologiques extrêmes telles que les inondations, les sécheresses et les tempêtes. Ce thème international a été choisi pour exprimer le rôle vital des zones humides pour l’avenir de l’humanité.

L’Algérie, pour rappel, abrite près de 1 500 zones humides sur trois millions d’hectares, soit plus de un pour cent de la surface du pays. Six cents (600) alevins de mulet, 30 de carpes et 50 d’anguilles ont également été lâchés dans le plan d’eau de la retenue de Guerbès à l’occasion de la célébration de cette journée.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email