L'UNFA célèbre la journée national du Chahid : L’Algérie demeurera un bastion de la défense des libertés  – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

L’UNFA célèbre la journée national du Chahid : L’Algérie demeurera un bastion de la défense des libertés 

L’UNFA célèbre la journée national du Chahid : L’Algérie demeurera un bastion de la défense des libertés 

L’Algérie restera fidèle à ses principes et veillera au respect des libertés, de la dignité, des droits de l’homme et de la souveraineté des pays. C’est ce qu’a affirmé, ce jeudi à Alger, le ministre des  Moudjahidines et des ayants  droits, Laid  Rebiga, lors d’une rencontre historique, à l’occasion de la célébration de la Journée national du Chahid, sous le thème «Des sacrifices du Chahid aux réalisations de la nouvelle ère», organisée par l’Union nationale des femmes algériennes ( UNFA).  

Rebiga a assuré, dans une allocution lue en son nom par son chef de cabinet, Hamid Boucharef, que « l’Algérie était et demeurera le bastion des valeurs humaines et de la défense des libertés, de la dignité, des droits de l’homme et de la souveraineté des pays », soulignant que « la célébration de la journée nationale du chahid est une halte pour nous recueillir à la mémoire des chouhadas qui ont sacrifié leur vie pour la patrie ».

Le ministre a réaffirmé la nécessité de poursuivre leur voie en restant fidèles au serment et aux valeurs de novembre. Après avoir rappelé l’importance de l’attachement à l’unité populaire et de la défense de la souveraineté nationale, M. Rebiga a précisé  que «l’Algérie célèbre cette journée au moment où elle a recouvré la place qui est la sienne dans les foras des nations redressé ses institutions économiques, renforcé ses institutions souveraines, établi des ponts solides avec des partenaires internationaux et consolidé ses positions constantes de neutralité et de non-alignement».

S’agissant de la société civile, il a expliqué que «Algérie a connu une relance concrète en termes d’accompagnement de la politique de l’Etat dans l’ancrage de l’identité nationale, le raffermissement du patrimoine historique national, l’adhésion au projet de développement du pays, à travers la consécration du concept de la citoyenneté véritable et la participation au développement global », saluant les réalisations de l’Union en tant que « partie intégrante de la société civile, ainsi que ses luttes en faveur de la femme algérienne et son droit civil ».

Pour sa part, l’ambassadeur de la  République arabe sahraouie démocratique ( RASD)  en Algérie Abdelkader Omar Taleb a affirmé que «  les acquis réalisés concernant la question Sahraoui aux  niveaux  des organisations internationales des Nations Unies , l’union africaine, les instances judicaires africaines et européennes  démontrent que le peuple sahraoui a le droit à l’autodétermination », précisant  que « l’Algérie a été toujours un pays qui défend les causes justes et qu’on surnommé le bastion des libertés ».

La conférence a été ponctuée par la projection d’un film documentaire  sur les sacrifices et les réalisations de la femme algérienne durant la révolution algérienne et après l’indépendance dans lequel la femme algérienne est présente sur tous les fronts, précisant qu’elle a joué un rôle capital dans l’édification de la nation et l’essor économique. Des femmes moudjahidine ont été honorées, à l’issue de cette journée commémorative.

De son côté, Nouria Hafsi, secrétaire générale de l’Union nationale des femmes algériennes, a indiqué que «  l’Algérie a commencé à célébrer la journée nationale du chahid depuis 1989, afin de mettre en valeur les sacrifices des martyrs qui restent  gravés dans  la mémoire du peuple algérien ainsi reconnaitre leur courage  et leur  dévouement pour la libération de l’Algérie », rappelant toutes les souffrances endurés lors de la guerre de libération nationale. 

Elle a affirmé que « l’Algérie nouvelle » est résistante et ferme dans ses positions, par fidélité au serment des chouhadas et aux principes pour lesquels ils se sont sacrifiés.

Elle a ajouté que l’Algérie a fait face à la pandémie de la Covid 19 malgré le peu  de moyens dont elle  disposait en cette période de crise sanitaire en matière d’équipements  et de produits alimentaires et de médicaments mais malgré cette situation elle a pu acheter des vaccins  et par conséquent la situation pandémique s’est améliorée.

Mme Hafsi a, par ailleurs, fait l’éloge de la politique «  efficiente » du président de la République Abdelmadjid Tebboune sur tous les plans, à savoir économique, social, politique à travers le renforcement du système économique, la lutte implacable contre la spéculation et la bureaucratie, l’augmentation des capacités de production,  la promotion de la production locale et l’exportation.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email