-- -- -- / -- -- --
Lifestyle Santé

L’une des complications invalidantes du diabète est l’ulcère du pied diabétique

L’une des complications invalidantes du diabète est l’ulcère du pied diabétique

« L’une des complications invalidantes du diabète est l’ulcère du pied diabétique. Elle constitue une cause majeure de l’hospitalisation des diabétiques, a indiqué le Dr Kheira Talha, chef du service d’endocrinologie-diabétologie au CHU Sidi Bel Abbès. 

La spécialiste a expliqué que « L’Ethiopathogénie du pied diabétique est due à l’association d’une part à une mauvaise vascularisation du pied résultant d’une calcification puis rétrécissement des artères du pied et d’autre part à une neuropathie au niveau du pied et à la survenue d’une infection suite à un traumatisme mineur ».

« Le pied diabétique en Algérie est une pathologie fréquente caractérisée par un déficit dans la prise en charge souvent les malades arrivent à l’hôpital avec des lésions à un stade très avancé et nécessitent, à 80 %, un acte chirurgicale spécialisé, a-t-elle fait savoir.

En fait, il existe une sorte de, phobie du pied diabétique aussi bien pour le malade, le médecin, le chirurgien la société que pour cette raison, le malade qui souffre de l’ulcère du pied diabétique suit un parcours du combattant parce que la coordination est difficilement obtenue entre les services de clinique et ceux de chirurgies.
« Le long séjour d’hospitalisation pour lésions de pied diabétique va retentir sur les nouvelles hospitalisations très souvent différé car le nombre de lits pour la prise en charge de cette pathologie est limité », a-t-elle conclu.

La spécialiste a souligné que « le nombre de diabétiques augmente partout dans le monde. L’épidémie va continuer à s’étendre. Dans les vingt cinq prochaines années, le diabète devrait devenir l’une des principales causes des incapacités, des handicaps et des décès dans le monde.

C’est la 4e ou 5e cause de mortalité dans la plupart des pays développés « Il faut être vigilant pour éviter une aggravation puisque le risque de plaie n’est jamais nul », a-t-elle expliqué. Heberprot-P joue un rôle dans la régulation et l’accélération de la cicatrisation. Toutefois, tout en certifiant les prouesses réalisées par le produit, le Dr Kheira Talha pose une sérieuse problématique quant à sa disponibilité au CHU Sidi Bel Abbès

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email