-- -- -- / -- -- --
Monde Europe

L’Ukraine organise un forum international sur la Crimée

L’Ukraine organise un forum international sur la Crimée
Ukrainian President Volodymyr Zelenskiy and other officials pose for a group photo during the Crimea Platform summit in Kyiv, Ukraine August 23, 2021. Ukrainian Presidential Press Service/Handout via REUTERS ATTENTION EDITORS - THIS IMAGE WAS PROVIDED BY A THIRD PARTY.

Les représentants d’une cinquantaine de pays sont réunis lundi à Kiev pour prôner la fin de l’annexion de la Crimée à la Russie, le premier forum du genre en Ukraine qui a été aussitôt dénoncé par le Kremlin.

“La synergie de nos efforts doit forcer la Russie à s’asseoir à la table des négociations sur le retour de notre péninsule”, a déclaré le président Volodymyr Zelensky à l’ouverture de ce forum.

“L’Ukraine seule ne pourra jamais faire revenir la Crimée, il nous faut un soutien efficace au niveau international” en vue de sa “libération”, a-t-il poursuivi appelant notamment à “renforcer les sanctions” prises contre Moscou.

Une quinzaine de présidents ou de Premiers ministres européens (Pologne, Moldavie, Suède, etc.) ont participé à la rencontre, tandis que d’autres pays, comme l’Allemagne, la France, les Etats-Unis et la Turquie, ont dépêché des ministres ou des présidents de Parlement.

“L’Ukraine ne sera jamais seule et la Crimée, c’est l’Ukraine”, a pour sa part souligné sur place le président du Conseil européen Charles Michel.

Le Premier ministre suédois Stefan Lofven a quant à lui qualifié l’annexion de 2014 de “violation arrogante de l’ordre sécuritaire en Europe”.

Cette réunion a été dénoncée par Moscou. “Nous considérons cet événement comme extrêmement hostile” et “antirusse”, a réagi le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov.

A l’approche de ce sommet, les autorités et les médias ukrainiens avaient en outre fustigé des “pressions” russes sur des pays tiers pour les dissuader d’y participer.

Vendredi, Moscou a imposé des sanctions au chef de la diplomatie ukrainienne Dmytro Kouleba, qui a jugé que cette décision était une “vengeance” à la suite de l’organisation du forum sur la Crimée.

Cette péninsule ukrainienne a été annexée par Moscou en mars 2014 dans la foulée d’une révolution pro-occidentale à Kiev, que la Russie qualifie de coup d’Etat.

Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email