-- -- -- / -- -- --
Nationale

L’ouverture officielle coïncidera avec Youm El Ilm

L’ouverture officielle coïncidera avec Youm El Ilm

L’ouverture de Constantine capitale de la culture arabe est imminente. Le point sur la situation présente de cet événement sera fait aujourd’hui par Mme Nadia Labidi, ministre de la Culture qui est l’invitée aujourd’hui de la chaîne Une. Son intervention est programmée à 11 heures au centre culturel Aissa Messaoudi de la radio algérienne.

Le grand événement culturel et artistique qui va s’étaler durant une année, Constantine capitale de la culture arabe, ouvre donc ses portes au cours de cette semaine pour être au rendez-vous de Youm El Ilm, célébré le 16 avril. C’est le point essentiel qu’exposera Mme Nadia Labidi.

Cette grandiose rencontre qui se prépare depuis de longs mois a nécessité de grands moyens et une énergie titanesque aussi bien pour la finalisation des structures d’accueil que pour la conception des concerts et des spectacles.

Au niveau de ces infrastructures, la ministre, elle-même, s’est impliquée personnellement dans le suivi des travaux de construction des salles accueillant les programmes d’activités de cet événement. Sur le plan des manifestations culturelle et artistique, notamment la journée d’ouverture, Mme Nadia Labidi a supervisé minutieusement la préparation.

Ce spectacle de la journée d’ouverture a engagé un nombre considérable d’artistes pour la réalisation d’une immense fresque retraçant les périodes glorieuses de l’histoire de l’Algérie, sans omettre les pages héroïques de la ville de Constantine, hôte de cette célébration.
Les quartiers urbains de cette capitale de l’est du pays ont été restaurés pour cet événement, notamment le patrimoine architecturel de la Casbah.

Nos artistes nationaux les plus représentatifs de l’identité culturelle participent à ces activités. Les noms populaires de la musique et de la chanson algérienne sont programmés tout le long de l’année. Le Ballet national, le théâtre national algérien, l’Orchestre symphonique national ont déjà leur plan de charge. 

Ces rendez-vous artistiques vont instaurer dans le futur la pérennité de la vie culturelle à Constantine. L’amazighité est aussi partie prenante puisque le Haut commissariat à l’amazighité programme une série de rencontres sur les hautes figures emblématiques qui ont marqué l’histoire de l’Algérie ancienne.

Les pays arabes au nombre d’une vingtaine, ont confirmé leur participation. Tout est fin prêt pour un déroulement dans de bonnes conditions de cet immense bouquet de la culture, des arts et des lettres d’une ampleur inégalée. La ministre de la Culture, nous le confirmera aujourd’hui dans sa conférence au centre culturel Aissa Messaoudi de la radio algérienne.
 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email