-- -- -- / -- -- --
Nationale

Louisa Hanoune : «L’Algérie doit se retirer de la Ligue arabe»

Louisa Hanoune : «L’Algérie doit se retirer de la Ligue arabe»

Mme Louiza Hanoune, présidente du Parti des Travailleurs, a animé hier un meeting populaire au niveau du théâtre régional « Azzedine Medjoubi ».

Devant un parterre composé essentiellement de jeunes universitaires, elle a tenu à saluer quelques militants du Parti FLN venus y assister qui « refusent la baltaga politique » avant de dénoncer les tentatives américaines de déstabilisation du Venezuela. Elle dira à ce sujet : « Défendre le Venezuela, ce n’est pas une question de solidarité, c’est défendre nous même ».

Elle abordera ensuite l’attaque sanglante du musée du Bardo en se posant la question : qui avait intérêt à s’attaquer à la Tunisie ? L’oratrice répondra que les USA veulent construire une base militaire en Tunisie mais le peuple tunisien « jaloux de sa souveraineté a toujours rejeté cette idée ». Plus grave, madame Hanoune accusera les renseignements des USA d’être derrière la création de Daech, une organisation terroriste internationale.

« Ce sont les américains et les sionistes qui poussent des pays arabes à combattre un autre pays arabe, c’est honteux, scandaleux et c’est de la trahison (…) l’Algérie doit se retirer de la Ligue arabe ou, au moins, geler son activité (…) L’ANP doit être neutre et ne doit pas combattre à coté de l’Egypte actionnée par les USA et l’Etat sioniste ».

Abordant le volet national, la présidente du Parti des travailleurs appellera le président Bouteflika à respecter ses promesses tenues lors de la dernière campagne électorale portant sur des reformes politiques et la création d’institutions de contrôles neutres tant sur le plan constitutionnel, exécutif et judiciaire, ainsi que le renforcement en matière d’agir de la Cour des comptes.

Concernant la vacance du wali et du chef de daïra à Annaba, le numéro 1 du PT trouve que la Capitale de l’Acier est « assise sur un volcan ». 

Et d’ajouter que « tous les ingrédients sont présents pour une explosion sociale : sans wali, sans chef de daïra, détournements d’assiettes de terrain, des listes de logements trafiquées, hogra ici et là (…) la ville d’Annaba est devenue maffieuse ».

Mme Hanoune a été très applaudie quand elle a rendu un vibrant hommage à l’ex-wali d’Annaba Mohamed Mounib Sendid, décédé d’une crise cardiaque, qu’elle a qualifié de « wali du devoir » et de lancer des regrets « honte à l’Algérie de se détourner de sa mort », « Honte à cette complicité d’étouffer l’affaire Sendid » avant de déclarer que le Parti des Travailleurs « n’acceptera aucune dérive et sollicite l’envoi une commission d’enquête à Annaba pour éclairer l’opinion publique sur les tenants et aboutissants de sa mort subite ».

Volet ArcelorMittal Algérie, Louiza Hanoune, en présence de Smain Kouadria, ex syndicaliste du complexe sidérurgique d’El-Hadjar, a accusé la multinationale de sidérurgie (ArcelorMittal groupe, ndlr) de n’avoir pas tenu ses engagements en matière de production d’acier liquide et a rappelé que son parti est en contact avec des sidérurgistes pour exiger la nationalisation à 100% de l’ex-fleuron de l’industrie algérienne. Pour rappel, le complexe sidérurgique d’El-Hadjar est détenu actuellement par 51% des actions pour le groupe Sider contre 49% pour ArcelorMittal. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email